Le livre du jour, France info

"Rodin", d'Antoinette Le Normand-Romain

Auguste Rodin a libéré la scultpture : c'est ce que rappelle Antoinette Le Normand-Romain, directrice général de l'Institut National de l'Histoire de l'Art et ancienne conservatrice au Musée Rodin, dans un livre exceptionnel sur cet artiste de génie. Auteur de sculptures célèbres, dispersées sur toute la planète, comme "La Porte de l'Enfer", "Le penseur", "Le baiser" ou "Les bourgeois de Calais", Rodin, qui a fait scandale a son époque, est aujourd'hui connu et admiré dans le monde entier.

(©)

"Rodin" d'Antoinette Le Normand-Romain est publié par Citadelles et Mazenod

(400 p., relié en toile sous jaquette et coffret illustrés, 350 illustrations couleurs, 189E )

Résumé : Connu et admiré dans le monde entier, comme en témoignent les grandes
collections qui se sont créées en Europe, aux Etats-Unis ou au Japon,
Auguste Rodin (1840-1917) s'impose aujourd'hui comme un véritable
précurseur de la sculpture moderne et contemporaine.

Si ses premières
oeuvres magistrales sont marquées par la référence à la Renaissance et à
Michel-Ange, son art se dégage progressivement de tout contenu
pédagogique ou anecdotique au profit d'une volonté d'expression des
sentiments à laquelle concourt le corps tout entier. Par son approche
renouvelée de la technique du plâtre, son recours généralisé au multiple
et à la figure partielle, il fait de la sculpture, dans sa matérialité,
le sujet même de l'oeuvre.

Dans cet ouvrage, l'auteur offre au lecteur une vision renouvelée de son oeuvre de sculpteur autant que de dessinateur. Tout en revenant sur les réalisations célèbres qui ont marqué les esprits - parmi lesquelles "La Porte de l'Enfer", "Les Bourgeois de Calais" ou encore "Le Penseur" - l'auteur éclaire de nombre d'éléments inédits les sources du créateur, sa longue réflexion sur la figure partielle, ses positions esthétiques à la fin de sa carrière ou encore la diffusion de son oeuvre.

(©)