Le livre du jour, France info

Le livre du jour. Marcus Malte : "Le Garçon"

Dans son livre "Le Garçon", récompensé du Prix Femina, Marcus Malte revisite le thème de l'enfant sauvage, qu'il plonge dans "le chaos" de la Guerre de 1914-18.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'écrivain Marcus Malte, le 25 octobre 2016 à Paris
L'écrivain Marcus Malte, le 25 octobre 2016 à Paris (JOEL SAGET / AFP)

Les enfants sauvages ont souvent enflammé l’imagination des romanciers. Celui qui est au cœur du nouveau livre de Marcus Malte, Le Garçon (éditions Zulma), qui a reçu le prix Femina le 25 octobre 2016, est hors du commun. Ce "roman d'apprentissage et d'initiation", comme le décrit l'écrivain, raconte l’histoire d’un jeune garçon qui découvre la société des hommes et va être entraîné dans la Première guerre mondiale.

"C'est le parcours d'un jeune garçon, qui a 14 ans au début du roman, et qu'on va suivre sur trente années, de 1908 à 1938, détaille Marcus Malte. Au départ, c'est un être quasi-sauvage, qui n'a connu que sa mère et qui a vécu isolé dans la campagne. Il ne connaît pas le reste de l'humanité. Lorsque sa mère meurt, il va partir à la découverte du monde."

Il va chercher à s'intégrer dans la société et à devenir lui-même un homme

Marcus Malte

sur franceinfo

Le personnage rencontre Gustave, le père d'Emma. Avec la jeune femme, il découvre "l'amour et la sensualité". Il se retrouve également plongé dans la boucherie de la Guerre de 1914-18, "qui le pousse à retrouver ses instincts de prédateur et de quelqu'un qui doit tuer pour survivre", analyse Marcus Malte. "Je voulais que l'on sente de manière charnelle ce qu'un soldat plongé dans ce chaos soudain peut ressentir" conclut-il. 

L\'écrivain Marcus Malte, le 25 octobre 2016 à Paris
L'écrivain Marcus Malte, le 25 octobre 2016 à Paris (JOEL SAGET / AFP)