Cet article date de plus de cinq ans.

Le livre du jour. Mahi Binebine :"Le fou du roi"

écouter (2min)

Le père de l'auteur a été le bouffon du roi Hassan II au Maroc. Le frère de l'écrivain a participé au coup d'Etat de Skhirat qui a fait une centaine de morts. Mahi Binebine raconte comment son père a dû renier son frère.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Mahi Binebine, écrivain (LEEMAGE)

Aujourd’hui, Mahi Binebine est le peintre le plus connu du Maroc mais il est aussi écrivain et il participe au salon du Livre de Paris qui se déroule à partir de vendredi 24 mars dont le pays invité est le Maroc. Dans son nouveau roman, il raconte pourquoi son père, qui était le fou du Roi Hassan II, a dû renier son fils. L’histoire d’une tragédie shakespearienne.

"Mon père a été bouffon de Hassan II pendant 35 ans et mon frère a participé au coup d'Etat de Skhirat en 1971 où il y a eu des militaires qui sont entrés au Palais et qui ont fait un carnage" raconte Mahi Binebine. Son père a d'ailleurs assisté au drame.  "Dans ce livre je raconte l'histoire tragique de cette famille qui a éclaté à cause de ce drame", ajoute l'auteur. 

Le père renie son fils

Et c'est vrai que la suite fait froid dans le dos. Le père a alors du renier son fils. "Il a été embastillé dans un mouroir qui s'appelle Tazmamart où on a mis des gens sous terre pendant 18 ans dans le noir, explique Mahi Binebine. On a voulu les tuer à petits feux."  Dans un bâtiment abritant 29 détenus, quatre seulement ont survécu. "Lorsqu'il est sorti de Tazmamart, la première chose qu'il trouve à me dire, j'étais là pour l'accueillir. Il me dit : 'Tu m'emmènes voir papa ?' Moi je ne l'avais pas vu pendant 10 ans, mon père !" ajoute Mahi Binebine.

Aujourd'hui, le Maroc est beaucoup plus démocratique.

Au Maroc, on a tourné la page, on a connu des années de plomb. Mais on est arrivé à une période où il fait bon vivre aujourd'hui.

Mahi Binebine, auteur du fou du roi

à franceinfo

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.