Cet article date de plus de cinq ans.

Le livre du jour. Dominique Le Brun : "Pirates, histoires vraies"

écouter (2min)

Aujourd’hui, les pirates semblent sympathiques. Pourtant, ces personnages étaient, et sont encore, des criminels de la mer. Dans son nouveau livre, l’écrivain navigateur et grand voyageur Dominique Le Brun a réuni six récits qui sont autant d’enquêtes et de témoignages vécus sur la réalité de la piraterie. Des histoires souvent violentes qui n’ont pas leur place dans les rayons jeunesse.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Dominique Le Brun, écrivain, journaliste (DR)

Dominique Le Brun dit  en évoquant son nouveau livre : "Les pirates ont toujours existé, les histoires de pirates on en connait beaucoup mais des témoignages il y en a peu, des temoignages de victimes en particulier parce que les victimes s'en sortent rarement vivantes. Quant aux témoignages de pirates eux mêmes, ces gens là savaient plus volontiers utiliser le sabre d'abordage que la plume d'oie. Donc ils ont laissé très peu d'écrits."

Dans l'un des premiers récits du livre, on se retrouve dans les galères des barbaresques

L'auteur cite : "Tout le sud de la Méditerranée qui était un immense empire ottoman pratiquait une piraterie d'Etat. C'est à dire qu'on capturait des navires de l'occident et les personnes ramenées en Algérie au Maroc ou en Tunisie étaient rançonnées tout simplement. Le plus souvent et elles devenaient galériennes jusqu'à ce qu'elles soient libérées par le verment d'une rançon." 

Un livre qui se termine avec le témoignage du capitaine du Ponant ce qui montre que les pirates existent toujours. Pour ce fait-divers, on est en 2008.

"Au large de la Somalie, le Ponant est un paquebot de croisière, il n'y a pas de passagers à bord mais il est attaqué, rançonné et c'est une opération assez forte et bien menée par la Marine française." dit Dominique Le Brun.

Le capitaine a tenu un journal intime de cette affaire qui est un témoignage qui fait froid dans le dos mais qui en même temps est très optimiste. Si on sait négocier on peut s'en sortir.

Dominique Le Brun

sur franceinfo

Le capitaine a tenu un journal intime de cette affaire qui est un témoignage qui fait froid dans le dos mais qui en même temps est très optimiste. Si on sait négocier on peut s'en sortir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.