Cet article date de plus de cinq ans.

Le livre du jour. Catherine Cusset : 'L'autre qu'on adorait"

écouter (2min)

Le suicide est souvent incompris. Pourtant, certains signes ne trompent pas. C’est ce que rappelle Catherine Cusset dans son nouveau roman L'autre qu'on adorait déjà sélectionné pour les prix Goncourt, Renaudot, Femina et Décembre. Le portait  d’un jeune homme, joyeux, ardent et tourmenté. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Catherine Cusset, auteure (C. Hélie Gallimard)

L'autre qu'on adorait est le douzième roman de Catherine Cusset. Dans ce livre paru chez Gallimard ( collection Blanche), on retrouve l’intensité psychologique, le style serré et le rythme rapide qui ont fait le succès du Problème avec Jane, de La haine de la famille et d’Un brillant avenir, déroule avec une rare empathie la mécanique implacable d’une descente aux enfers.

"Thomas ( le personnage principal) est quelqu'un qui dévore la vie, très doué, exubérant, amant des femmes, etc..." raconte Catherine Cusset au micro de Philippe Vallet. Un héros qui meurt isolé. Et le roman raconte comment il en est arrivé là. 

J'ai voulu mettre des mots sur une souffrance. Je pense que ce roman permet de le comprendre

Catherine Cusset

sur franceinfo

"Je l'ai écrit en pensant à tous les Thomas parce que je suis sûr qu'il y a un Thomas par famille, qui est cet autre qu'on adorait et c'est celui dont on ne parle pas. Et il y a souvent  une maladie mentale derrière qui n'a pas été reconnue" explique l'écrivaine à franceinfo. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.