Cet article date de plus de dix ans.

"Le diable de Radcliffe Hall," de Stéphanie des Horts

écouter
Les aristocrates anglais ont la réputation d’être des excentriques. Stéphanie des Horts, critique dans les journaux Valeurs Actuelles et Service Littéraire, les connaît sur le bout des doigts. Témoin son nouveau roman, "Le diable de Radcliffe Hall", un livre redoutable et enlevé entre la peinture de mœurs et le plus cruel des thrillers.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)
Le diable de Radcliffe Hall , de Stéphanie des Horts est publié par Albin Michel (296 p., 19,50E) – Note : ****

Résumé : Elle est américaine. Elle a vingt ans tout juste, une peau
laiteuse et des rondeurs conséquentes. Maisie Kane est aussi et surtout
fabuleusement riche et bien décidée à trouver un époux sur le vieux continent.
En 1953, au Savoy à Londres, elle croise le chemin des Radcliffe, aristocrates
aussi lancés que dépravés, aussi cruels que parfaitement amoraux, dont elle
devient très vite – du moins, le croient-ils- le jouet. Car Miss Kane n’a pas
fini de faire parler d’elle chez les heureux du monde… Un roman délicieusement
pervers et loufoque qui ménage jusqu’à la fin un savant suspense.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.