Le livre du jour, France info

"L'expression des sentiments" de Patrick Poivre d'Arvor

Il est difficile d’évoquer la disparition de celle qui vous a mis au monde. Patrick Poivre d’Arvor a été confronté à cette douleur. Sa mère est morte cet été. Dans son nouveau livre, il l’évoque avec pudeur et explique pourquoi il a le sentiment d’être redevenu petit garçon.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

L'expression des sentiments , de Patrick Poivre d’Arvor est publié par Stock (134 p., 15€) – Note : ****

Résumé : "Ma mère est morte cet été. Le sol s’est dérobé sous mes pieds. J’ai perdu mes repères, tout autant que ma mère. Après la disparition de mes deux filles, la mort rôde une nouvelle fois. J’ai du chagrin, mais je ne peux pas le dire, ma mère me l’a toujours interdit. Une femme secrète, retenue, emmurée, droite, digne, qui détestait la maladie et l’hôpital. Pour elle comme pour les autres. A-t-elle aimé ses enfants ? Évidemment. Le leur a-t-elle dit ? Non. Les a-t-elle jamais embrassés ? Pas sûr. Combien de non-dits qui auront surgi entre pudeur et impudeur ? Des souvenirs lumineux d’enfance qui éclatent comme des bulles."
Plus qu’une introspection, qu’une thérapie, ce livre est l’hommage d’un homme redevenu petit garçon.

(©)