Le livre du jour, France info

"Kampuchéa" de Patrick Deville

Le meilleur roman français 2011 selon Lire, c'est le livre de Patrick Deville, "Kampuchéa".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

A l’aube de la nouvelle année, un regard sur l’an passé avec le livre de Patrick Deville, élu meilleur roman français 2011 par le magazine Lire. Un roman puissant et éblouissant qui s’ouvre sur la découverte des temples d’Angkor par le français Henri Mouhot et qui s’achève après le génocide cambodgien. 

Kampuchéa , de Patrick Deville est publié au Seuil (259 p., 20E)  Note : ****

Mot de l'éditeur

Henri Mouhot poursuit un papillon, son filet à la main, se cogne la tête, lève les yeux, découvre les temples d’Angkor. C’est l’année zéro de ce récit.

Pavie fait élever le tombeau de Mouhot à Luang Prabang, ouvre à Paris l’École cambodgienne, conseille le futur roi Monivong auquel succède Sihanouk, renversé par Lon Nol, lui-même chassé par Pol Pot. C’est une histoire brève, et française, de Mouhot jusqu’aux Khmers rouges.

Pour l’écrire, le narrateur entreprend de remonter le fleuve Mékong sur les traces du La Grandière , depuis son delta jusqu’aux frontières de la Chine.

(©)