Cet article date de plus de neuf ans.

"Et si Notre-Dame la nuit...", de Catherine Bessonart

écouter
Dans son premier roman policier, la comédienne et scénariste Catherine Bessonart a imaginé Chrétien Bompard, un commissaire sensible et tourné vers l'enfance. Un personnage attachant confronté à des femmes, des statues et une poupée toutes décapitées jusqu'au jour, ou son ex-femme disparaît. Une enquête à l'ombre de Notre-Dame de Paris, toujours mystérieuse et insaisissable.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)
Et si Notre-Dame la nuit... , de Catherine Bessonart est publié aux éditions de L'Aube (287 p., 19,90E) – Note : ***

Résumé : "Après le cou, ce qui l'émouvait le plus chez une
femme, c'était le poignet, alors il se pencha vers la femme inconnue, effleura
ses veines qui ne battaient plus et lui fit la promesse muette que justice
serait faite.
"

Il s'appelle Chrétien, pourtant il se dit "mécréant,
tendance bouddhiste". Flic, fraîchement divorcé, il en est proie à une
sorte de nervosité - il vient d'arrêter de fumer - mais pas seulement. Il
pressent un malheur imminent qui ne tarde pas à survenir : neuf des plus belles
statues de Notre-Dame de Paris sont décapitées ; puis, très vite, une jeune
femme. La première d'une longue série...

L'enquête que mène le commissaire Bompard l'amène au
sentiment qu'il est intimement mêlé à cette affaire. De quelle manière ? Ses
doutes se confirment quand le meurtrier le menace dans ce qu'il a de plus cher
: son ex, Mathilde.

Cette enquête est époustouflante : le lecteur tombe sous le
charme du commissaire et dans les mailles d'une intrigue qui le tient en
haleine jusqu'au dénouement de ce polar psychologique, dense et attachant. Un
grand moment de plaisir.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.