Le livre du jour, France info

"Ecrivains voyageurs ces vagabonds qui disent le monde" de Laurent Maréchaux

Les écrivains voyageurs courent après leurs rêves. Ils nous racontent les aventures qu'ils ont vécues et les histoires qu'ils ont entendues. Les voyages les transforment et grâce à leurs récits, nous avons une autre vision du monde. C'est la thèse de l’écrivain voyageur, Laurent Maréchaux dans son dernier livre. Un album qui transmet la passion de la route.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
Mot de l'éditeur

Voyageurs, ils devinrent écrivains… Écrivains, ils se firent voyageurs.

Les
uns – Stevenson, Conrad, Segalen ou Bouvier – partent au bout du monde
pour courir après les rêves nés de leurs lectures d'enfance ; les autres
– Kipling, London, Kessel ou Chatwin – prennent la route pour nourrir
les livres qu'ils ambitionnent.
D'un côté : Segalen, médecin de
marine et amateur d'art, Kavvadias le radio de cargo grec, Slocum le
circumnavigateur solitaire, Moitessier l'enfant prodige et insolent de
la voile…
De l'autre : Simenon, Gary ou Cendrars, qui, comme Kerouac,
auraient pu clamer : « Écrire est mon boulot… alors il faut que je
bouge ! »
Ces curieux infatigables notent les épreuves qu'ils
endurent, les rencontres et de belles histoires. Le voyage les
transforme, ils décrivent leur métamorphose, cet autre qui naît en eux.
De retour, ils couchent sur le papier, souvent en les magnifiant, les
aventures qu'ils ont vécues.

Tous n'ont qu'un but : transmettre leur passion pour la littérature d'aventure, et faire prendre la route.

(©)