Le livre du jour, France info

"De père légalement inconnu", de Françoise Cloarec

De 1945 à 1954, près de 500.000 soldats français ont combattu en Indochine pour y sauvegarder notre présence coloniale et lutter contre le communisme. Beaucoup ont aimé de jeunes indochinoises qui leur ont donné un ou plusieurs enfants. Mais après la défaite de la France, les hommes sont rentrés au pays, laissant femme et enfants sur place car ils ne voulaient pas sacrifier leur famille restée en métropole. Toutefois, un certain nombre d'enfants ont été embarqués pour la France, sans mère ni père. C'est l'un d'eux que met en scène Françoise Cloarec dans un récit bouleversant.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)
De père légalement inconnu , de Françoise Cloarec est publié aux éditions Phébus.

Note : ***

**

Résumé** : "Elle veut un nom, une photo, une tombe peut-être."

La guerre d'Indochine approche de son terme, scellé par la bataille de Diên Biên Phu. Dans le port de Saïgon, des enfants embarquent sur un paquebot, laissant derrière eux une mère au-delà des larmes, une terre à feu et à sang, une civilisation bafouée, un passé bercé par l'amour maternel et obscurci de secrets. L'un d'eux est une fillette ayant pour prénom Camille.

De père légalement inconnu est l'histoire d'une quête; c'est aussi celle d'une étrange histoire d'amour et d'abandon. Presque une vie durant laquelle Camille voudra que l'officier, amant de sa mère, Thi Vien, ait un visage, un cœur et un destin. D'espoirs en déceptions, et jusqu'à la révélation finale, la mémoire de Camille ressuscite des mondes disparus, flamboyants ou ternes, et des odeurs, des parfums, des ombres et des voix.

(©)