Le livre du jour, France info

"Ce que je crois", de Jacqueline de Romilly

La transmission est au cœur d'un livre posthume et inédit de Jacqueline de Romilly, qui a disparu en décembre 2010. Ce livre retrouvé et qui s'intitule " Ce que je crois ", a été écrit en 1974. Pour l'académicienne, il s'agissait de comprendre la crise de l'école, la crise sociale et la crise des valeurs après les évènements de 68. Cet essai ardent et d'une extraordinaire actualité montre combien Jacqueline de Romilly avait foi en l'homme, comme l'explique son éditeur Bernard de Fallois.

(©)
Ce que je crois , de Jacqueline de Romilly  est publié aux éditions de Fallois (160 p., 16E) – Note : ****

Résumé :Quelques années après les événements de Mai 1968, où le
doute s'était emparé des esprits - crise universitaire, crise sociale, crise
des valeurs -, Jacqueline de Romilly a tenu à nous dire, dans un texte bref et
plein de fougue, ce que la crise lui avait au contraire révélé, sa foi dans
l'homme, son esprit, sa liberté, son goût de la vérité et du bien, bref, ses
convictions.

Resté inédit jusqu'à aujourd'hui, ce livre permettra à ses lecteurs fidèles de
retrouver sa personnalité chaleureuse et résolue.

Les quatre chapitres de cet essai évoquent successivement l'émerveillement grec
devant la lumière, le bonheur qu'assure la solidarité entre les citoyens, les
joies et les bienfaits de la littérature, et la nécessité de la transmission du
passé pour enrichir la modernité.

Loin de toute polémique, ce livre est un appel à une nouvelle forme
d'humanisme, conjuguant rationalisme et affectivité sereine, nourri des acquis
du passé, où chacun se sente acteur de sa propre histoire comme de l'aventure
collective à laquelle il participe - en somme un appel au sursaut !  

(©)