Le lieu de l'info, France info

Sao Paulo

Cette semaine a été donné le coup d'envoi de la 20e Coupe du monde de football avec le match d'ouverture qui s'est déroulé à Sao Paulo.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Fotolia.com)

 Ville la plus peuplée du Brésil et même de toute l’Amérique latine avec plus de 11 millions d’habitants, Sao Paulo est née au XVIe siècle, au cours de ces quelques décennies qui ont vu débarquer les navigateurs et les premiers missionnaires portugais.

C’est en 1500 que Pedro Alvarez Cabral quitte Lisbonne avec 13 navires, en direction de Calicut, un comptoir des Indes. Après 40 jours de navigation au cœur de l’Atlantique, il se trouve à mille lieues de son itinéraire. L’idée étant de trouver plus de vent, évitant les grands calmes équatoriaux. Mais il est si loin de la route prévue que les guetteurs aperçoivent au loin, le mercredi 22 avril 1500 une colline esseulée qui surplombe une côte bordée de sable blanc et noyée sous la végétation tropicale… Cabral vient d’atteindre le Brésil !

Les premiers villages et les premières missions s’installent à partir des années 1530. Avec l’arrivée des Jésuites en 1549, les écoles vont se multiplier dans le but de christianiser la population et de former des catéchistes indiens. C’est à cette occasion que deux célèbres missionnaires jésuites : Manuel da Nobrega et José de Anchieta, en compagnie de dix autres religieux, s’installent au sommet d’une petite colline bien calée entre deux cours d’eau, pour y fonder une école.

L’événement se déroule le 25 janvier 1554. Or, en ce jour du 25 janvier, le calendrier liturgique fête "La Conversion de Saint Paul", histoire de nous rappeler l’incroyable parcours de cet homme né vers l’an 8 de notre ère, à Tarse, une ville aujourd’hui située en Turquie. Participant à la persécution des Chrétiens, il se convertit à la suite d’une vision, d’une rencontre avec Jésus, sur le chemin qui le mène à Damas. Baptisé trois jours plus tard, Paul va devenir un infatigable évangélisateur, accomplissant plusieurs voyages autour de l’orient Méditerranéen, ne cessant d’écrire des courriers aux uns et aux autres, ces fameuses "Epîtres de Paul" contenues dans le Nouveau Testament. Il est finalement arrêté et condamné à être décapité.

Quinze siècles après sa mort, à des milliers de kilomètres de là, au Brésil, une petite école porte le nom de Saint Paul, puis le village qui l’entoure et enfin une immense métropole… Telle est l’origine de Sao Paulo !

(© Fotolia.com)