Le lieu de l'info, France info

La Porte d'Auteuil

Depuis le début de cette semaine les Internationaux de Tennis de Roland Garros se déroulent à Paris, "Porte d'Auteuil". Frédérick Gersal revient sur l'histoire de ce lieu emblématique du tennis.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Vue sur le court central de Roland Garros © panoramic)

Chaque année, le monde du tennis se donne rendez-vous sur cette langue de terre, qui se termine en pointe, d’une superficie de 8 hectares et demi. Les compétitions se déroulent sur seize courts bien calés entre l’Avenue de la Porte d’Auteuil et le Boulevard d’Auteuil. Deux artères dont les noms évoquent la Porte d’Auteuil et le quartier d’Auteuil installé entre la Seine et le Bois de Boulogne.

Le toponyme "Auteuil"  plonge ses racines dans la langue latine pour désigner, peut-être, un monticule, un sommet, une hauteur. Dès le début du XII ème siècle on trouve trace de l’existence des Seigneurs d’Auteuil. Ce sont les abbés de Sainte-Geneviève. Cette paroisse va devenir territoire des Seigneurs de Passy, puis à partir du règne du roi Henri II, vers le milieu du XVI ème siècle, nos souverains s’intéressent de plus en plus à ce Bois de Boulogne, déjà vaste territoire de chasse, désormais clôturé !

C’est finalement au lendemain de la Révolution, en 1790, que cette Seigneurie d’Auteuil est transformée en Commune d’Auteuil. Petit à petit, quelques lieux de villégiatures et autres maisons de campagne sortent de terre au milieu des bois et des champs. En 1860, comme de nombreuses communes limitrophes de Paris, une grande partie du territoire d’Auteuil est rattachée à la capitale pour former un  quartier administratif du XVI ème arrondissement.

C’est donc à deux pas de la Porte d’Auteuil que se sont installés les premiers courts de tennis après la magnifique victoire en Coupe Davis, de nos célèbres mousquetaires : Jacques Brugnon, Jean Borotra, Henri Cochet et René Lacoste, c’était en 1927. La règle était la même pour tous, le pays qui remporte l’épreuve doit l’organiser l’année suivante. Seulement les infrastructures semblent insuffisantes en France. C’est alors le Stade Français qui accepte de céder un terrain de trois hectares, près de la Porte d'Auteuil, à condition que ce nouveau stade porte le nom de l'un de ses membres prestigieux, l’aviateur Roland Garros , le premier homme à avoir traversé la Méditerranée en avion !

 

 

(L'aviateur Roland Garros a donné son nom au terrain de tennis de la Porte d'Auteuil © Gallica)

 

 

C’est cette rencontre fortuite entre un héros du manche à balais et des champions du manche de raquette, qui nous offre encore aujourd’hui ce magnifique spectacle sportif non loin  de la Porte d’Auteuil, à Paris !

 

(Vue sur le court central de Roland Garros © panoramic)