Le lieu de l'info, France info

L'histoire du vélo

Alors que le 69ème Tour d'Espagne vient de débuter, les coureurs vont parcourir plus de 3.180 kilomètres sur leur vélo. Retour sur l'histoire de ce deux-roues.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Toute l’histoire de ce moyen de transport débute au cours du XIX ème siècle. C’est à partir de l’année 1817 qu’un certain Karl-Friedrich Drais commence à mettre au point, dans sa maison de garde forestier, une nouvelle machine à deux roues, qu’il baptise : « laufmaschine », c'est à dire : La « machine à courir ».... Karl-Friedrich Drais devient le premier cycliste en reliant Mannheim au relais de Schwetzingen, soit 14km400, en une heure ! Une distance que la malle-poste met quatre heures à franchir. Son invention va traverser le Rhin en prenant le nom de « Draisienne » en hommage à son créateur Mr Drais, avant d’être appelé : Vélocipède. Un mot conçu avec le latin : « velox », signifiant « rapide, vif, agile » et « pes, pedis », Pied.

Car c’est avec les pieds, poussant sur le sol, que l’on progresse assis sur une planche en bois… Et c’est avec les pieds que l’on freine et que l’on s’arrête !

Après cette première invention venue d’Allemagne, c'est en France que se déroule la deuxième étape d'importance. Nous sommes à Paris, avenue Montaigne, vers l'année 1861. Pierre Michaux qui est : « serrurier et constructeur de voitures mécaniques », se voit confier par l'un de ses clients, une draisienne à réparer. Son fils, Ernest, âgé de 19 ans essaye la machine et trouve fatigant d'être ainsi sans cesse en train de courir. Alors son père lui suggère de fixer un axe coudé dans le moyeu de la roue pour y poser les pieds et donner l'impulsion en la faisant tourner : Comme une meule ! Les Michaux, père et fils, viennent d'inventer les pédales... Et en plus ils imaginent un frein sur jante, commandé depuis le guidon !

Après l’Allemagne et la France, direction maintenant l’Angleterre pour assister à un nouveau progrès. Nous sommes en 1879, à Coventry.

Henry John Lawson dépose un brevet pour un bicycle à roue arrière motrice et à transmission par chaîne, la taille des deux roues est à peu près semblable, la sécurité augmente et le véhicule devient plaisant. En 1888 un vétérinaire écossais du nom de John Boyd Dunlop dépose un nouveau brevet pour des bandages à pneumatiques.

En 1891, les frères Michelin, rendent ces pneumatiques gonflables, facilement démontables, et 44 ans plus tard, en 1935, s’est élancé le premier Tour d’Espagne.

/ Style Definitions /
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin:0cm;
mso-para-margin-bottom:.0001pt;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:10.0pt;
font-family:"Times New Roman";}

(©)