Cet article date de plus de deux ans.

Le journal des Outre-mers. Pas de tresses, ni de dread locks pour un lycée de la Guadeloupe

écouter (5min)

À l’entrée d’un lycée de Guadeloupe, une affiche a fait polémique : on y voyait des photos de coupes de cheveux interdites dans l’établissement.

Article rédigé par
Julie Straboni - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Illustration de deux hommes portant des dreadlocks, en août 2010. (PHILIPPE TURPIN / MAXPPP)

Interdiction de porter des locks, des tresses ou une coupe afro pour les élèves d’un lycée de Baie-Mahault à La Guadeloupe. Une décision qui a fait réagir sur les réseaux sociaux, mais cela ne fera pas fléchir le proviseur Dominique Ilponse au micro de Jacky Massicot de Guadeloupe La 1ère.

La Réunion : produits importés déclarés non conformes

Des tubes de colles toxiques en provenance de Chine, des cosmétiques importés de Madagascar : à La Réunion 77% des produits importés ont été déclarés non conformes ou impropres à la consommation. C’est le bilan des 16 prélèvements réalisés par le service des fraudes au premier semestre.

En Nouvelle-Calédonie un monument hommage aux engagés dans les deux guerres mondiales

A Ouvéa, 25 militaires aident à construire un monument en hommage aux engagés dans les deux guerres mondiales. Ils réalisent aussi d’autres travaux utiles à la tribu. Reportage Clarisse Watue.

Plus de corned beef dans le bouclier qualité prix à Wallis et Futuna

Le bœuf salé en conserve est jugé trop gras par l’Observatoire des prix, qui a décidé de le retirer de la liste des produits de première nécessité à prix bloqués : un choix qui ne fait pas l’unanimité dans la population. 129 000 boîtes de corned beef sont vendues chaque année à Wallis-et-Futuna qui compte 11 500 habitants. Reportage deLéone Vaitanoa.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.