Cet article date de plus de trois ans.

Le journal des Outre-mers. Le dossier brûlant du chlordécone en Martinique

écouter (5min)

Un colloque scientifique, cette semaine en Martinique, sur ce pesticide utilisé massivement dans les années 80 dans les bananeraies. Il a contaminé les Antilles françaises.

Article rédigé par
Julie Straboni - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
En avril dernier, des analyses ont montré la présence dans l'eau potable de ce pesticide cancérogène, le chlordécone, utilisé dans les bananeraies de 1972 à 1993 (HORIZON GUADELOUPE)

Un colloque scientifique et d’information sur la pollution par le chlordécone s’est tenu cette semaine en Martinique.  200 spécialistes se sont retrouvés à Fort-de-France autour de la problématique du chlordécone, un pesticide utilisé dans la culture de la banane jusqu'au début des années 90.

Neuf Antillais sur dix touchés

Plus de 90% des Antillais présentent des traces de ce perturbateur endocrinien, alors que la molécule pollue durablement l’environnement.

Après deux jours de colloque, les scientifiques ont rencontré la population : 400 Martiniquais venus poser des questions. Un moment utile pour William Dabe : il est professeur en hygiène et sécurité au Conservatoire national des arts et métiersDes propos recueillis par Laurie-Anne Virassamy deMartinique La 1ère.

Les jardins familiaux de Nouméa

En Nouvelle-Calédonie, la mairie de Nouméa a inauguré lundi 23 nouvelles parcelles de jardins familiaux. L’un d’entre eux est réservé aux personnes à mobilité réduite. Une opération de 3 millions 900 000 francs Pacifique, soit près de 32 500€. Reportage Martine Nollet. 

Lutte anti cancer en Guyane

De passage en Guyane, le directeur de la communication de la Ligue contre le Cancer, Christophe Le Roux, s’est inquiété de la situation. Selon lui, on manque de moyens financiers, de structures et de stratégie de communication dans le département pour lutter efficacement contre les cancers, notamment féminins.

L'agricultrice réunionnaise à l'honneur

La journée internationale de la femme rurale a été célébrée à la Plaine des Cafres à la Réunion. Un agriculteur sur cinq est une agricultrice dans le département. Des passionnées à l’image d’Evelyne Robert, une éleveuse que Suzette Emma a rencontré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le journal des Outre-mers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.