Cet article date de plus de deux ans.

Le journal des Outre-mers. La filière canne-sucre sérieusement menacée à La Réunion

écouter (5min)

Inquiétudes autour de l’avenir de la filière canne à sucre à La Réunion. Si l'aide annuelle de l'Etat, 28 millions d'euros par an, disparaît, le groupe sucrier Tereos menace de fermer ses usines sur l'île.

Article rédigé par
Julie Straboni - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Champ de canne à sucre en fleur, Saint Louis, Ile de La Réunion.  (GAMMA-RAPHO VIA GETTY IMAGES)

Les planteurs réunionnais redoutent la fin de l’aide compensatoire versée par l’Etat. Une aide créée pour pallier les pertes de la mise en concurrence du sucre français sur le marché mondial. La campagne de coupe des cannes a débuté lundi 1er juillet dans l’île et ça pourrait être la dernière, car le groupe sucrier TEREOS menace de fermer ses usines réunionnaises si le gouvernement ne tient pas ses engagements.

Traitement par chimiothérapie désormais possible au centre hospitalier de Saint-Laurent du Maroni 

Les malades du cancer de l’ouest guyanais peuvent désormais être traités par chimiothérapie au centre hospitalier de Saint-Laurent du Maroni. Cela concerne une trentaine de patients qui éviteront ainsi la route jusqu’à Cayenne, soit près de 7h aller-retour. Reportage Guyane La 1ere de Maëva-Myriam Ponet.

Un cas de force majeure a obligé le gynécologue remplaçant de Saint-Pierre-et-Miquelon à rejoindre l’Hexagone. Sept femmes enceintes proches du terme ont donc été transférées à l’hôpital de Saint-Jean de Terre-Neuve. Un nouveau praticien est attendu sur place le 22 juillet.  

Collecte de déchets sous-marins à Saint-Pierre-et-Miquelon

L’archipel de l’Atlantique nord où le club nautique de Saint-Pierre a organisé un ramassage des déchets sous-marins près du quai en eaux profondes. Simon Marie fait partie des adhérents.  Des propos recueillis par Bianca Careto de SPM la 1ere.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.