Cet article date de plus de quatre ans.

Le journal des outre-mers. Drapeaux en berne en Martinique pour Fidel Castro

écouter (5min)

En Martinique, les drapeaux de la collectivité sont en berne depuis lundi 28 novembre en souvenir de Fidel Castro. Et puis la Nouvelle-Calédonie organise l'accueil des sinistrés de glissements de terrain.

Article rédigé par
Julie Straboni, Outremer 1ère pour - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
A Cuba, manifestation de deuil dans la ville de Cardenas après l'annonce de la mort de Fidel Castro. La Martinique aussi, en voisine caribéenne, a rendu hommage au dictateur cubain en mettant en berne quelques drapeaux. (SVEN CREUTZMANN/MAMBO PHOTO / GETTY IMAGES SOUTH AMERICA / GETTY IMAGES)

Un centre d'accueil pour les sinistrés de Nouvelle-Calédonie

Suite aux glissements de terrain de la semaine dernière, le temps ne s’est pas amélioré sur la côte Est du Caillou et les sinistrés ont trouvé refuge dans un centre d’accueil.
A Houailou, près de 70 personnes provenant des zones à risque ont été hébergées dans l’internat d’un collège, et ont pu passer une première nuit en sécurité. 

Recrudescence des MST en Polynésie

En Polynésie les infections sexuellement transmissibles se font plus nombreuses, la syphilis en tête. En 2016, 200 personnes ont été testées positives à l’hôpital du Taaoné, et des cas de transmissions congénitales ont été recensés. Le gouvernement s’apprête à lancer une vaste campagne de prévention et de dépistage.

La Martinique rend hommage à Fidel Castro

Depuis lundi les drapeaux de la collectivité de Martinique sont en berne, en souvenir de Fidel Castro, et ce jusqu’à ce dimanche.

"Richter Caraïbes" : c’est le nom d’un exercice qui sera organisé en mars prochain en Martinique, en Guadeloupe et à Saint-Martin. Il simulera la survenue d’un tremblement de terre suivi d’un tsunami. Plus de 1 000 secouristes d’Europe et de l’Hexagone viendront y participer.

En Guadeloupe, l’une des graines plantées dans la pépinière d’entreprises de Baie Mahault vient de donner ses premiers fruits. West Indies Connect est une start-up qui propose une connexion internet illimitée aux touristes qui visitent la Guadeloupe. Steeve Prudent a rencontré Jérémie Sibert, le fondateur.

Julie STRABONI, Outremer 1ère pour France Info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.