La Martinique s’attaque aux problèmes de violence par arme à feu

écouter

La vente et la détention d’armes à feu de catégories C et D, ainsi que leur port, leur transport, leurs munitions et leurs éléments, sont désormais interdits en Martinique pour une durée de six mois. 

Article rédigé par
Tessa Grauman - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
De nombreuses armes à feu sont en circulation en Martinique.  (MARTINIQUE LA 1ERE)

Depuis lundi 3 octobre 2022, un arrêté préfectoral interdit la vente et la détention d’armes à feu en Martinique. Cette mesure vise à lutter contre les actes de violence liés principalement au trafic de drogue dans l’île des Antilles, qui est le deuxième département français en termes d'homicides par habitant. Reportage de Christine Cupit, Martinique la 1ere.

Fiona et ses conséquences en Guadeloupe

En Guadeloupe, le passage de la tempête Fiona a laissé des traces durables. A Capesterre-Belle-Eau, dans le sud de l’île, un arrêté de péril imminent a même été publié par le maire. Et les habitants doivent composer avec un pont et des routes fragilisés. Des témoignages recueillis par Josiane Champion, Guadeloupe la 1ere

Opération "rade propre" à Nouméa

Pour la première fois depuis deux ans et demi et la crise du Covid, un bateau de croisière a fait escale mardi à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. Un navire australien avec à son bord 1.900 passagers. Le territoire a d’ailleurs profité de l’occasion pour mener une opération "rade propre", avec l’aide de plongeurs des Forces Armées. Qui ont sorti beaucoup d’objets du fond de l’eau, comme l’a constaté Valentin Deleforterie.

Nouméa est actuellement la seule escale des bateaux de croisière en Nouvelle-Calédonie. Lifou et l’île des Pins refusent pour l’instant de rouvrir le territoire à ce genre de tourisme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.