Le journal de l'éco, France info

Un nouveau geste en faveur des ménages les plus modestes

A 15 jours de l'examen du projet de loi de Finances au Parlement, certaines revendications des députés socialistes pour mieux soutenir le pouvoir d'achat des ménages semblent avoir été entendues.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le ministre du Budget, Bernard Cazeneuve, n'exclut
plus de maintenir à 5,5% le taux de TVA réduit, censé passer à 5% en début
d'après prochaine. Une baisse jugée trop faible, selon la majorité, pour avoir
un véritable impact sur les ménages. A la place, grâce aux 750 millions d'euros
économisés, le ministre serait prêt à faire un geste plus spécifique en faveur
des foyers modestes. Il envisage de relever le plafond du revenu fiscal de
référence. Ce revenu, qui figure sur l'avis d'imposition, a une incidence sur
l'exonération ou l'abattement de certaines prestations sociales. Mais aussi sur
la taxe d'habitation indique Vincent Drezet, le secrétaire général du syndicat Solidaires Finances
publiques.

En revanche, le gouvernement ne
reviendra pas sur les modalités du Crédit d'impôt compétitivité comme le
réclame l'aile gauche du PS. Crédit qui selon nos confrères des Echos va
alourdir la facture globale des niches fiscales. Elles couteront plus  80 milliards d'euros à l'Etat l'an prochain contre
70 milliards l'an passé.

Le
gouvernement revoit ses prévisions de croissance à moyen terme à la baisse.

Paris table
désormais sur une reprise progressive de l'activité économique. La croissance
du produit intérieur brut atteindra 2% à partir de 2016 et non plus dès 2015
comme il l'anticipait auparavant.

 La loi Florange sur
la reprise des sites industriels rentables adoptée en première lecture à
l'Assemblée.

285 voix pour. 214
contre. Le texte oblige les entreprises de plus de 1000 salariés  à rechercher un repreneur pendant trois mois,
sous peine de pénalités.

La chute du
courrier entraine une nouvelle hausse du timbre.

+3 centimes d'euros
au 1er janvier. Une augmentation destinée à préserver la qualité du service
affirme la Poste qui expédie de moins en moins de courriers. La baisse est
estimée à 6% par an d'ici 2018. Soit une perte de près de 3 milliards d'euros.

Une hausse massive
de la TVA au Japon.

 

Le 1er avril
prochain, les japonais vont payer beaucoup plus cher tous leurs produits de
consommation courante. Le premier ministre va en effet relever la taxe sur la
consommation, l'équivalent de notre TVA, de 5 à 8%. Trois points
supplémentaires. La mesure, qui devrait rapporter 38 milliards d'euros, doit
permettre de maitriser la colossale dette publique du Japon. Elle représente
245% de son produit intérieur brut.

Une deuxième hausse
du taux au Japon est déjà actée pour la fin 2015.

Le laboratoire
pharmaceutique Merck va taille à nouveau dans ses effectifs.

Il avait déjà
supprimé 7500 postes. Il compte en supprimer 8500 autres d'ici la fin de
l'année prochaine. Soit 10% de ses effectifs. Le labo américain,
qui a perdu l'exclusivité sur plusieurs de ses médicaments, veut économiser 2,5
milliards de dollars pour regagner en compétitivité.

La paralysie de
l'Etat fédéral américain n'a pas eu d'effet sur les bourses européennes.

Elles ont même fini
en hausse, rassurée par une perspective de sortie de crise en Italie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)