Le journal de l'éco, France info

Un Français sur trois aimerait créer un jour son entreprise

c'est le résultat d'un sondage dévoilé mardi matin à l'occasion du prochain salon des entrepreneurs. L'indépendance, l'épanouissement et l'espoir de gagner plus d'argent sont les trois motivations les plus fréquemment citées.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

A
cause de la crise ou malgré la crise, 30% des sondés espèrent un jour être
patron de leur affaire. L'indépendance,
l'épanouissement et l'espoir de gagner plus d'argent sont les trois motivations
les plus fréquemment citées. En revanche, 1/3
d'entre eux n'ont aucune intention d'embaucher. Une réponse qui
interpelle alors que 95% des nouvelles entreprises créées l'an dernier en
France n'ont pas un seul salarié. Le sujet inquiète la ministre déléguée aux
PME, Fleur Pellerin. Mais aussi la confédération générale des petites et
moyennes entreprises. Son président, Jean François Roubaud, demande que l'embauche
d'un premier salarié soit exonérée de cotisations sociales pendant un an. Ce
dispositif a déjà existé avant d'être supprimé en 2005. 

Sur ce sujet,
certains experts rappellent que les entreprises nouvellement créées bénéficient
déjà, comme l'ensemble des entreprises, de nombreux dispositifs d'exonérations
de charges. Allégements Fillon, contrats de génération ou contrats d'avenir
pour n'en citer que quelques uns.

La justice suspend
le plan de restructuration de PSA Peugeot Citroën.

Elle reproche au
constructeur automobile de ne pas avoir consulté en amont les salariés de sa filiale
Faurecia.  Le plan de restructuration qui
prévoit la suppression de 8000 postes en France est donc suspendu. Le temps que
Faurecia mette en œuvre une procédure de consultation information au sein de
son comité central d'entreprise. Pour la CGT de l'équipementier, c'est une grosse
victoire. Mais sur le fond, cette décision de justice ne change rien affirme la
direction de  PSA Peugeot Citroën.

Le gouvernement
apporte son soutien à la filière nucléaire.

Malgré la fermeture
annoncée de la centrale de Fessenheim, malgré l'évolution du mix énergétique,
le nucléaire va continuer d'occuper une place importante. Le gouvernement l'a
réaffirmé aujourd'hui en créant un fonds doté de 130 millions d'euros. Il a
pour but d'aider les PME à décrocher des marchés à l'international. En France,
la filière continue d'embaucher. 110.000 recrutements sont prévus d'ici 2020.

Vente privée.com
poursuit sa diversification

L'an dernier, le
site internet français spécialisé dans le déstockage a réalisé un chiffre
d'affaire d'1,3 milliard d'euros, en hausse de 21%. Depuis sa création, vente
privée.com vend de la mode, des jouets, du vin, des voyages. Mais il a aussi
mis un pied dans la culture, avec les ventes de disques, de places de spectacle
et en faisant la promotion de temps à autres d'artistes. La société vient de
franchir une nouvelle étape en s'offrant 
la plus grande salle de théâtre privée de la capitale : le mythique  théâtre de Paris. Vente privée.com
veut devenir un acteur à part entière sur le marché culturel. En maitrisant
toute la chaine, de la production à la diffusion explique Jacques- Antoine Granjon, PDG
et fondateur du site  internet.

La part des ménages
détenant un crédit continue de reculer.

Cette part a
atteint son plus faible niveau depuis 25 ans selon la fédération bancaire
française. 48,6% des
ménages détenaient un crédit à la consommation ou un crédit fin 2012, soit une
baisse de 0,8 point par rapport à 2011.

Un chiffre : 101,5 millions d'euros.

C'est le montant
des fraudes détectées par la Caisse nationale des allocations familiales en

  1. Ceci dit, la CNAF estime être de plus en plus efficace pour lutter contre
    les fraudeurs grâce à la technique du datamining. C'est à dire l'extraction
    d'informations à partir d'un gros volume de données.  Elle a débusqué 15.000 fraudeurs, soit 2000
    de plus qu'en 2010. Les
    deux prestations les plus concernées par les détournements ont été le RSA, le
    Revenu de Solidarité Active et l'ALS, l'allocation de logement à
    caractère social.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)