Le journal de l'éco, France info

Un budget de crise pour l'Union européenne

Pour la première fois de son histoire, l'Europe vient d'adopter un budget de fonctionnement en baisse.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

D'ici 2020, les 27 pays de l'Union vont devoir se débrouiller avec une
enveloppe réduite de 3% comparé aux 7 années précédentes. Résultat notamment
du bras de fer engagé par le premier ministre britannique David Cameron. Au
final, quels sont les postes de dépenses les plus affectés? La PAC, la
politique agricole commune est-elle vraiment préservée, comme l'affirme le Président français? Le détail avec Felix Barrès.

Sitôt l'accord
trouvé, un autre bras de fer s'est immédiatement engagé. Les quatre principaux
groupes du Parlement européen affirment qu'ils ne voteront pas ce budget
2014-2020 en l'état qui risque, selon eux, d'affaiblir la compétitivité de
l'économie européenne.

L'actualité éco,
c'est aussi l'excellente santé du commerce extérieur allemand.

L'an dernier,
l'Allemagne a enregistré un excédent commercial de 188 milliards d'euros. Un
résultat en forte progression sur un an. De quoi faire pâlir la France et son
déficit de 67 milliards annoncé hier. Dans le détail, l'Allemagne a exporté
deux fois plus que la France en 2012, Lise Jolly

Mauvaise nouvelle
pour le constructeur automobile Renault.

Son allié Nissan
-dont il détient plus de 40% - vient d'annoncer de fortes pertes. Le bénéfice
net du constructeur japonais a chuté d'un tiers au dernier trimestre 2012.
Malgré la faiblesse actuelle du yen, les ventes de Nissan à l'étranger ont
reculé sur ses principaux marchés. A commencer par la Chine, Frédéric
Charles.

La chute des
profits de Nissan devraient impacter les résultats de Renault qui seront
présentés jeudi prochain.

Et puis concernant
PSA Peugeot Citroën, une entrée de l'Etat dans le capital n'est pas à l'ordre
du jour.

Bercy et Matignon sont venus contredire le ministre du Budget, Jérôme
Cahuzac, qui avait jugé cette option techniquement possible. Hier soir, PSA
Peugeot Citroën a annoncé des dépréciations d'actifs supérieurs à 4 milliards
d'euros. Ce qui laisse envisager une perte astronomique sur l'exercice 2012.
Les résultats  sont attendus mardi
prochain.

Lundi,
le groupe L'Oréal, numéro un mondial des cosmétiques,  devrait publier un
chiffre d'affaire en  augmentation. Il atteindrait 22,4 milliards, soit pratiquement
10% de hausse selon l'agence Bloomberg.

Les nuages
s'accumulent au dessus de l'accord sur la sécurisation de l'emploi.

La CGT et Force ouvrière appellent ensemble à une journée de mobilisation le 5 mars. Objectif :
faire barrage à la retranscription dans un projet de loi de cet accord qui, selon eux, fait reculer les droits
individuels des salariés.  Ce matin, la
présidente du Medef, Laurence Parisot, a fait connaître son mécontentement sur
le projet de retranscription de l'accord.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)