Le journal de l'éco, France info

Le Made in France embauche

A cinq jours de l'élection présidentielle le thème du Made in France figure toujours en bonne place dans les programmes et les meetings

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Aujourd'hui un exemple de ce Made in
France avec une entreprise de lingerie installée dans la Sarthe. La société
s'appelle Macosa . Elle est basée depuis 1973 à Bonnétable dans la Sarthe et
elle revendique haut et fort ce savoir faire français qui se vend dans le monde
entier
. Si son nom est totalement inconnu du grand public, c'est parce qu'elle
ne travaille que pour les plus grandes marques. C'est une entreprise qui marche
: elle va envisage d'embaucher une douzaine de personnes supplémentaires cette
année

Le reportage sur
place de Julien Jean, de France Bleu Maine 

 

Douze pour cent de croissance
pour la coopérative Laïta

Né du regroupement
de trois coopératives et connu sous ses marques Mamie Nova et Paysan Breton , le
groupe breton a vu son chiffre d'affaires augmenter de 12 % l'an dernier pour frôler
1,160 milliard d'euros. Laïta va augmenter ses investissements qui
vont se monter à 100 millions d'euros sur les deux prochaines années,
principalement pour développer ses produits de grande consommation. La
coopérative regroupe 3 500 producteurs de lait et emploie 2 230 salariés. Ce
qui en fait la première coopérative de l'Ouest.

 

 

Le bâtiment et la
construction enjeu des élections

Alors que le thème
du logement est jugé insuffisamment présent dans la campagne par les électeurs,
la Fédération du bâtiment a reçu aujourd'hui Nicolas Sarkozy venu présenter des
propositions. Il suggère de modifier la fiscalité sur les terrains à bâtir pour
que les propriétaires aient intérêt à céder leurs terrains plutôt qu'à les
garder. Une proposition formulée de longue date par les professionnels, comme le rappelle Didier Ridoret, le président de la Fédération française du bâtiment.

 

Le FMI revoit ses
prévisions de croissance en hausse
 

Finalement le fonds
estime que la crise de la dette devrait être moins violente que prévue et que
du coup, la récession sera moins grave. Il table sur un recul du produit
intérieur brut de 0,3,% contre 0,5 % annoncé précédemment. Et pour 2013 il
prévoit que les pays de la zone euro vont renouer globalement avec la
croissance, une croissance modeste qui n'atteindra pas 1 %. Qui plus est le FMI
n'exclut pas que la crise de l'euro reparte au quart de tour tant que les
problèmes de fond ne seront pas résolus. Le fonds demande notamment qu'une
politique de soutien à la croissance soit mise en place. En ce qui concerne la
France, le FMI prévoit une croissance de 0,5 % cette année.

 

Encore une usine
allemande de panneaux solaires qui ferme
 

Cette usine de Francfort appartient au groupe américain First Solar.
Quatre lignes de production en Malaisie vont également fermer. En tout 2 000
emplois seront supprimés, soit un tiers des effectifs. Le groupe estime que les
conditions du secteur de l'énergie solaire se sont dégradées en Europe et il préfère se tourner vers des marchés plus durables. Après ces annonces, l'action du
groupe a bondi de 3,7 % à la bourse.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)