Le journal de l'éco, France info

Le luxe parmi les pires donneurs d'ordre

Le magazine Challenges publie aujourd'hui le premier classement des donneurs d'ordre en France. Une enquête d'où il ressort que le luxe fait partie des pires donneurs d'ordre et que les délais de paiement se rallongent et menacent le tissu industriel.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Les entreprises du luxe parmi les pires
donneurs d'ordres selon le classement publié aujourd'hui
 

Une enquête réalisée par la mission
inter-entreprises, à qui Arnaud Montebourg tirait un coup de chapeau hier, les
chambres de commerces et d'industrie, et la compagnie des acheteurs. Le
classement publié aujourd'hui dans le magazine Challenges montre entre autre
que parmi les pires donneurs d'ordre, ceux qui traitent le plus mal leurs
fournisseurs et leurs sous-traitants on trouve le secteur du luxe, qui ne peut
guère évoquer la crise pour justifier ses comportements.

Au delà du bilan très positif de la mission en deux
années d'existence, Jean-Claude Volot son président note une dégradation
récente des délais de paiement, et envisage de réclamer des sanctions sévères

 

LVMH s'offre un tailleur de luxe

Le groupe de Bernard Arnault a racheté le tailleur
Arnys, une des dernières entreprises indépendantes qui fasse des costumes sur
mesure. Elle réalise 10 millions d'euros de chiffre d'affaires par an et
emploie une vingtaine de personnes. LVMH compte marier cette maison au
chausseur de luxe Berlutti. Arnys a habillé Jean Cocteau, Le Corbusier,
Jean-Paul Sartre, Yves Saint Laurent et François Mitterrand. Mais aussi Laurent
Fabius et François Fillon.

Marité et François Girbaud délocalisent  

Les créateurs de mode dont l'entreprise est en
redressement judiciaire depuis le 10 mai, vont dorénavant faire fabriquer leurs
vêtements en Inde. Ils viennent de signer un accord en ce sens. Ils expliquent
qu'il s'agit d'étendre les capacités de production. L'accord, qui a une durée
de 15 ans, prend effet pour la production de la saison hiver 2012-2013. Le
partenaire indien s'occupera aussi de la distribution de la ligne designer
homme et femme.

Encore une entreprise textile en redressement
judiciaire
 

Il s'agit de la société Mermet qui est spécialisée
dans les tissus techniques pour la protection solaire. Elle emploie 207
salariés sur trois sites en Isère. L'entreprise qui appartient à au groupe
néerlandais Hunter Douglas prépare maintenant une restructuration qui dit elle
va lui permettre de consolider l'activité en Isère. Ce qui n'empêche pas les
syndicats de craindre des suppressions de postes.

 La croissance française pourrait être révisée en
baisse
 

C'est ce qu'a laissé entendre aujourd'hui Pierre
Moscovici, le ministre des finances. Depuis quelques semaines les indicateurs
sont en baisse. La Banque de France qui tablait sur une croissance nulle pour
le deuxième trimestre table maintenant sur un recul.  Laurence Parisot avait alerté il y a un mois
sur le fait que les entreprises constataient une rapide dégradation du climat
des affaires.  Laurence Boone, chef économiste Europe de Bank of
America Merril Lynch

 

Unibail Rodamco s'implante en Allemagne

Le groupe d'immobilier commercial français qui est le
numéro un européen rachète le numéro deux allemand le groupe MFI. Il détient
six centres commerciaux. La transaction se monte à 383 millions d'euros. Cette
acquisition va permettre à Unibail d'attirer plus facilement dans ces centres
les grandes marques américaines. En France, Unibail gère notamment le Forum des
Halles, les 4 temps à la Défense et Vélizy 2.

 Les indignés espagnols portent plainte contre
l'ancienne direction de Bankia
 

Bankia est la quatrième banque espagnole qui a
bénéficé d'un plaide de sauvetage de 23 milliards et demi d'euros. Les indignés
portent plainte contre Rodrigo Rato l'ancien président de la banque et les
membres du conseil d'administration pour falsification de comptes et
information frauduleuse. Ils espèrent démontrer que c'en est fini de l'impunité
et envoyer les responsables de cette crise en prison.

Nokia annonce 10 000 suppressions d'emplois  

Le fabricant de téléphone s'attend à des pertes plus
lourdes que prévues au deuxième trimestre et pour redresser la barre il annonce
qu'il va fermer son unique usine finlandaise. Il a par ailleurs vendu sa marque
de luxe Vertu à un fonds d'investissement. Le groupe subit la concurrence des
deux leaders du marché l'Américain Apple et le Coréen Samsung. Depuis la
nomination de l'actuel PDG en septembre 2010, Nokia aura supprimé 40 000
emplois.

Unilever restructure en Grande Bretagne  

Le groupe anglo-néerlandais
de l'agro alimentaire et des cosmétiques annonce qu'il va supprimer 500 emplois
Outre Manche et fermer deux usines d'ici l'an prochain. Et ce pour faire face à
des conditions économiques très difficiles en Europe. Certains emplois dans
l'informatique seront délocalisés à Bangalore en Inde. Ces réductions
d'effectif devraient entrainer 300 suppressions d'emplois chez les sous
traitants.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)