Cet article date de plus de neuf ans.

La difficile recapitalisation des banques européennes

écouter
Les banques européennes ont jusqu'au 30 juin pour se recapitaliser. Ce qui s'avère particulièrement délicat pour les établissements espagnols
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les banques
européennes n'ont plus qu'un mois pour se recapitaliser

Et la situation est
particulièrement difficile pour les banques espagnoles que le gouvernement
oblige à prendre en compte les dettes du secteur immobilier. Ainsi la banque
Bankia numéro quatre du pays a besoin de 19 milliards d'euros. L'idée du
gouvernement s'est de recapitaliser la banque avec des titres de la dette
souveraine. En répétant que le pays ne fera pas appel à une aide extérieure,
sauf si les tensions sur le marché persistent. 
En clair, l'Etat échangerait des titres contre des actions de la banque.
Une méthode déjà utilisée par l'Allemagne et l'Irlande selon le gouvernement
espagnol. Mais qui aurait comme conséquence d'augmenter la dette de l'Etat
alors que les taux s'emballent.

Par ailleurs le Fonds de stabilité financière a
versé aujourd'hui 18 milliards d'euros aux quatre principales banques grecques
pour leur recapitalisation.

Pour les banques
européennes la date limite pour respecter les normes de capitalisation édictées
par l'Autorité bancaire européenne reste le 30 juin prochain. En décembre
dernier, quand elle avait arrêté cette date, l'autorité avait évalué les
besoins de recapitalisation à 115 milliards d'euros.

En France, comme
d'ailleurs aux Etats-Unis et en Grande Bretagne, un projet de loi se prépare
pour contraindre les banques à séparer les activités spéculatives des activités
qui financent l'économie réelle. Karine Berger qui a fait partie du groupe de
travail sur les banques mis en place par François Hollande 

En Slovaquie les
banques mises à contribution
 

Le gouvernement a
décidé d'introduire une taxe spéciale sur les banques pour réduire le déficit
public. Elle rapportera 50 millions d'euros. De plus, la taxe sur les dépôts
des sociétés sera étendue aux dépôts des particuliers. Elle se monte à 0,4 % et
devrait rapporter 125 millions d'euros d'ici 2013. Bratislava s'est engagé à
ramener son déficit sous la barre des 3 % du produit intérieur brut l'an
prochain.

 

 Facebook fait
perdre de l'argent aux banquiers
 

Le Wall Street
Journal indique aujourd'hui que UBS a perdu environ 30 millions de dollars et
Citigroup 20 millions lors de la première journée de cotation du réseau social
américain. En tout cette opération pourrait avoir coûté 100 millions de dollars
aux intermédiaires financiers

 

Un nouveau centre d'appel à Dijon avec 600
emplois à terme

Teletech International vient d'inaugurer
son nouveau centre d'appels à Dijon : le Teletech campus qui a été construit
sur le site de l'ancienne usine Amora-Maille qu'Unilever a fermé et revendu à
la communauté urbaine.

Le groupe français est spécialisé dans la relation client. Un secteur qui se développe de plus en plus. Quand
vous appelez votre banque, votre mutuelle ou votre opérateur téléphonique pour
tel ou tel problème, le plus souvent, c'est un conseiller comme ceux de
Teletech, qui vous répond. Le secteur a une mauvaise image de marque que
Teletech veut améliorer.

 

Un nouveau patron
pour le Bureau international du Travail
 

C'est l'ancien syndicaliste britannique Guy Ryder qui a été élu cet
après-midi à la tête de l'organisation mondiale. Son mandat commence
officiellement le premier octobre. Il remplacera le Chilien Juan Somavia. Parmi
les neuf autres candidats, dont une seule femme, Gilles de Robien l'ancien
ministre des transports puis du travail avait reçu le soutien de l'ancien et de
l'actuel président de la République.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.