Le journal de l'éco, France info

EADS pourrait licencier 300 salariés français

C'est ce qu'affirme la direction du groupe aéronautique européen malgré les pressions politiques.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Hier
soir, on en parlait dans le journal de l'éco, EADS a dévoilé un vaste plan de
restructuration, avec à la clef la suppression de 5800 postes en Allemagne, en
France, en Espagne et en Grande Bretagne. La plupart des salariés touchés vont
bénéficier de mesures de reclassement interne, de retraite anticipée ou d'un
plan de départs volontaires.Mais pas tous a
prévenu la direction. Au final, 1000 salariés seront probablement licenciés. En
France, 300 personnes seraient concernées par ces licenciements secs précise
aujourd'hui le directeur de la stratégie du groupe. Selon Marwan
Lahoud, c'est la compétitivité d'EADS qui prime avant tout. Tout dépendra,
dit-il, des discussions qui vont s'ouvrir avec les syndicats.

Des mesures de
compensation seront exigées en cas de départs contraints annonce ce soir le
ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg. 

Les tours
opérateurs français font toujours grise mine.

Ils ont perdu
650.000 voyageurs sur un an, soit 10% de leur clientèle annonce le SETO, l'un
des syndicats du secteur. Les ventes de
forfaits (avion + séjour) ont particulièrement chuté. Les départs vers la
Tunisie ont baissé de plus de 30%. De nombreux voyagistes sont en difficulté,
comme Fram, Pierre et Vacances, Thomas Cook ou TUI France.

La Garantie
universelle des Loyers va couter plusieurs 
centaines de millions d'euros à l'Etat.

5 à 600 millions
maximum a précisé ce matin la ministre Cécile Duflot. Mais sans création de
taxe supplémentaire. La Garantie universelle des loyers, qui indemnisera à partir
de 2016 les propriétaires en cas d'impayés, sera financée par la réaffectation
d'une partie des 40 milliards d'euros alloués par l'Etat à la politique de la
ville.

La femme est-elle
l'avenir de l'automobile?

C'est une femme,
Mary Barra va diriger le plus gros groupe automobile américain, également le
numéro deux mondial. Agée de 51 ans, elle a fait toute sa carrière chez General
Motors où elle est entrée en tant qu'ingénieur. Elle a grimpé les échelons
avant d'être nommée patronne du développement mondial des produits. Début 2014, elle
prendra les rênes d'un groupe sauvé de la faillite et redevenu 100% privé. A
Washington, les précisons de Pierre Yves Dugua.

De plus en plus de sociétés côtées.

Après deux années
de baisse, le nombre de sociétés introduites en bourse au niveau mondial a
augmenté. En 2013, le cabinet EY a recensé 864 opérations qui ont permis de
lever 163 milliards de dollars de capitaux, un volume en forte hausse. Les
trois secteurs qui ont le plus attiré les investisseurs sont l'immobilier, les
services financiers et l'énergie. EY pronostique une année record en 2014.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)