Cet article date de plus de neuf ans.

24e mois consécutif de hausse du chômage

écouter (5min)
On enregistre prés de 40 000 inscrits supplémentaires à Pôle Emploi en avril dernier, exactement 39.800. Cela représente une hausse de 1,2 % sur un mois. On recense aujourd'hui 3 264 000 demandeurs d'emploi en catégorie A. C'est à dire qui n'ont pas du tout de travail.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, le poids des plans sociaux est relativement marginal dans cette hausse du chômage. En fait l'essentiel des entreés à Pole emploi, sont des fins de missions d'interim, ou de CDD.Une hausse inexorable qui dure depuis 2 ans et qui ne devrait pas s'arreter de si tot.

Mauvais chiffre également aujourd'hui aux Etats Unis.

Les inscriptions au chômage ont augmenté de 354 000 personnes en une semaine. Une hausse inattendue mais qui ne remet pas en cause la relative bonne santé de l' économie américaine. Elle reste la plus compétitive au monde, trés loin devant les pays européens, pénalisés par les programmes de rigueur.

Une entrée en bourse inattendue.

Celle d'un des monuments les plus célébres de la planete  L'Empire State Building. Le célèbre gratte ciel new yorkais appartient à une société dont la famille Malkin, est le principal actionnaire. Famille qui souhaite depuis 2 ans, faire coter une des principales attractions touristiques de NY, car pour cela il a fallu obtenir l' accord de 80% des actionnaires.

L'Etat  vend ses parts dans ADP.

L' Etat va en effet ceder une partie de sa participation dans Aeroport de Paris. Il detient actuellement un peu plus de 54 % du capital et pourrait vendre jusqu' a 10 millions d'actions. Ce qui rapporterait prés de 690 millions d'euros, une somme non negligeable,  en cette période de trés fortes contraintes budgétaires. L'opération s'inscrit dans la Stratégie de Pierre Moscovici qui entend gerer activement les participations de l' etat.

L'etat qui a deja cédé une partie de ses parts, dans EADS et dans l'équipementier aéronautique Safran pour plus d'un milliard d'euros.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.