Cet article date de plus de huit ans.

"Nearby friends" : Facebook veut traquer vos amis

écouter (25min)
Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie de Pierre Chausse. Au menu ce vendredi : la géolocalisation sur Facebook, Tinder et les fumeurs, Twitter, Aquilino Morelle et #catband.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Facebook a annoncé, hier, une nouvelle fonctionnalité qui va venir se greffer à ses applications mobiles. Cette fonctionnalité s'appelle "Nearby friends" ("Amis à proximité", en français) et pourrait en effrayer plus d'un puisqu'elle permet, comme son nom l'indique, de localiser vos contacts qui sont géographiquement proches de vous. Concrètement, l'utilisateur reçoit une notification dès qu'un de ses amis est dans les parages. Une façon, explique Facebook sur son site officiel de se retrouver simplement.

Vous avez dit intrusif ? Pas forcément. D'abord, cette fonctionnalité ne sera accessible qu'aux États-Unis dans un premier temps. Ensuite, et surtout, elle sera optionnelle (pas active par défaut) et on pourra décider de restreindre son utilisation à quelques-uns.

Méfiance quand même car, comme le souligne le site Rue89 avec "Nearby friends" vous permettez à Facebook de vous tracer de façon très précise et de stocker des données qui seront ensuite marchandées.

Fumer n'est pas sexy sur les réseaux sociaux

Le lobby anti-tabac américain ASH (Action on Smoking & Health) a mené une "expérience" sur l'application de rencontre Tinder

Comment ? En créant deux comptes aux paramètres identiques au nom d'une seule et même jeune femme, avec pour seule différence la présence ou non d'une cigarette entre les doigts du modèle sur les photos présentées.

Le verdict est sans appel : 1000 garçons se sont intéressés aux deux profils mais seulement 29% d'entre eux ont sollicité le profil "fumeur" de la jeune fille contre 54% pour celui où elle ne fume pas.

Président de la République cherche chef de la communication

Aquilino Morelle, mis en cause hier par Mediapart dans une affaire de conflit d'intérêts, a quitté ses fonctions de chef de la communication de l'Élysée aujourd'hui. Pour le remplacer, nos confrères du Lab ont imaginé une petite annonce qui pourrait être diffusée sur le réseau social professionnel Linkedin.

Dans cette fiche de poste fictive, la mission principale du remplaçant du conseiller de François Hollande sera de "recrédibiliser la figure du chef de l'État, en vue d'un second mandat " en essayant notamment que le Premier ministre ne lui fasse pas trop d'ombre. Il devra également veiller à ce que la cravate du Président de la République soit toujours droite. Loin de la réalité ?

Twitter is the new AppGratis


Twitter cherche presque (désespérément) un moyen de monétiser son service et vient de dévoiler une nouvelle piste en la matière

Les annonceurs auront désormais la possibilité de proposer des publicités pour installer des applications mobiles, directement dans le flux des utilisateurs du site de microblogging. Un filon déjà exploité par Facebook, qui réalise une bonne partie de ses bénéfices grâce à ça.

#catband > Air Guitar


Fini le Air Guitar, place au #catband. Cette nouvelle mode lancée par un groupe d'Américains sur Instagram consiste à se filmer avec son chat comme si ce dernier était un instrument de musique...

►►► Consultez le Tumblr dédié : [http://cat-band.tumblr.com](http://cat-band.tumblr.com/)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.