Cet article date de plus de huit ans.

Johnny Hallyday : des problèmes avec le fisc à cause de son compte Twitter ?

écouter (25min)
Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie de Pierre Chausse, journaliste. Au menu ce jeudi : le selfie venu du pré, Johnny et un ministre indien.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Le "felfie" est la contraction de "farmer" (agriculteur, en anglais) et de "selfie", qui désigne un autoportrait réalisé à l'aide d'un smartphone et publié sur les réseaux sociaux.

Le "felfie", c'est donc une photo qu'un fermier prend lui-même, le plus souvent avec ses animaux, avant de la poster sur Twitter, Instagram ou Facebook... Ils sont de plus en plus nombreux à se prêter à l'exercice, au point que le très sérieux Guardian  leur consacre un article, qu'un concours soit organisé par un journal Irlandais et qu'un site dédié les compile tous.

Des agriculteurs qui sont hyper connectés et ça n'a rien d'étonnant, explique Pierre Ristic, consultant Web pour des marques agricoles.

Johnny Hallyday piégé par ses comptes Instagram et Twitter

Johnny Hallyday doit-il clarifier sa situation fiscale, comme le réclame le député socialiste Yann Galut, après une enquête de la Télévision Suisse Romande (TSR), qui s'est intéressée aux déplacements de la star française ? Explications. 

Depuis presque 8 ans, le couple possède un chalet à Gstaad qui leur permet de bénéficier de l'avantageux système fiscal offert par nos amis Suisses si, et seulement si, ce chalet est leur résidence principale. Pour ça, Johnny et sa compagne doivent y passer au moins six mois et un jour par an, détaille la TSR.

Oui, mais voilà... Il semblerait que ce ne soit pas le cas. La chaîne a évalué le temps de présence des Hallyday dans le canton de Berne sur près de deux ans grâce aux photos - géolocalisées et datées - qu'ils publient sur Twitter et Instagram... et celui-ci serait de 15 jours seulement.

Toutefois, il est possible que la résidence principale des Hallyday ne soit plus Gsdaat et qu'ils n'aient aucune raison de continuer prétendre y vivre, explique la qui n'a pas réussi à obtenir cette information. Dans le cas contraire, notre rocker national pourrait avoir quelques soucis. 

Un ministre accusé d'adultère sur Twitter


L'épouse d'un ministre indien a reconnu aujourd'hui qu'elle avait piraté le compte Twitter de son mari pour envoyer des messages laissant croire qu'il avait une liaison... Le scandale était à la une de plusieurs quotidiens indiens au lendemain de l'apparition de tweets sur le profil du secrétaire d'Etat chargé des Ressources humaines, qui a quand même deux millions d'abonnés.

Ces tweets semblaient indiquer des échanges privés entre le ministre et une journaliste pakistanaise dans lesquels elle lui faisait part de son amour tandis qu'il lui répondait que sa femme avait découvert le pot aux roses. 

L'histoire est loin d'être claire... Comme quoi, il n'y a pas qu'en France que les relations amoureuses des hommes politiques sont compliquées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.