Le #info2230, France info

Dix ans de prison pour un utilisateur de Twitter en Arabie Saoudite

Une journée sur les réseaux sociaux, en compagnie d'Erwann Gaucher, journaliste et consultant "nouveaux médias". A la Une ce lundi : 10 ans de prison pour un utilisateur de Twitter en Arabie Saoudite.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Un clash plutôt inantendu sur les réseaux sociaux


Ils n'ont pas grand-chose en commun, mais depuis aujourd'hui, ils ont donc entamé ce que l'on appelle un clash sur les réseaux sociaux.
A ma gauche, Laurent Gerra, à ma droite le groupe de rap IAM.
C'est l'humoriste qui avait dégainé le premier, il a quelques mois, dans l'émission de Michel Drucker :

 

La réponse du groupe de Rap marseillais est arrivée ce matin, sur Facebook : " Laurent, il y a des pays comme Madagascar ou Haïti ou les personnes affamées mâchent des galettes de terre cuite pour apaiser leur faim. Peut-être l'ignorez-vous? C'est tellement loin de notre beau pays du vin et du fromage, et les gens là-bas nous ressemblent pas énormément, hein? Moralité: un gars qui n'a même pas saisi le sens de deux phrases comprises par les plus jeunes de nos fans, tente de nous faire passer pour des analphabètes sur le service public "

Une réponse qui a été likée près de 40.000 fois depuis ce matin. Mais que Laurent Gerra ne verra peut-être pas, puisque comme il le déclarait dans une interview il y a quelques mois : je n'ai pas de Facebook, pas de Twitter, je le vis très bien. C'est quand même une perte de temps et puis le cerveau a quand même d'autres choses à ingurgiter qu'un crétin qui poste une photo de lui sur une plage en disant qu'il fait beau."

Allez, on va aider Laurent Gerra à mieux comprendre ce que font les jeunes sur les réseaux sociaux...

En Arabie Saoudite, un adepte de Twitter vient d'être condamné à 10 ans de prison


L'info vient en effet de tomber, un Saoudien a été condamné aujourd'hui à 10 ans de prison et à une amende de 19.000 euros pour avoir participé à des manifestations et utilisé Twitter pour inciter d'autres personnes à manifester, explique l'agence Reuters.
L'homme, qui est déjà en prison depuis 3 ans, a été condamné en vertu des lois qui sanctionnent ce que les autorités appellent les abus d'internet.
"Il a été condamné pour être entré sur un site internet hostile à l'Etat, qui encourage le combat et promeut une pensée déviante" a déclaré le porte-parole du ministère de la justice.
10 ans de prison pour un tweet, voilà 140 caractère qui pèsent très, très lourd...

Une énième vidéo sur la musique de Happy cartonne sur les réseaux


Souvenez-vous, nous nous étions dit que nous ne parlerions pas de ces milliers de reprises du clip de Pharell Williams qui fleurissent sur YouTube et les réseaux. Non, happy ne passerait pas par nous.
Mais quand arrive la vidéo des personnages de Star Wars dansant dans les décors de Tatooine, on ne peut plus résister. Ecoutez, on entend même R2D2...

(©)