Le #info2230, France info

Bataille de Twitter en Turquie : quand l'Europe s'en mêle

Vous le savez, on en a parlé plusieurs fois dans cette chronique avec Pierre Chausse, depuis le 21 mars le premier ministre turc Recept Erdogan a décidé de bloquer l'accès à Twitter et Youtube. Depuis, les turcs s'organisent pour contourner l'interdiction et tweetent même plus qu'avant cette interdictoin. Dernier rebondissement en date, la justice turque a donné tort au preminier ministre. La Cour constitutionnelle a en effet jugé illégale cette décision.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Les Trucs devraient pouvoir rapidement accéder à nouveau à Twitter et Youtube ? Pas si sûr, car visiblement le premier ministre Recept Erdogan ne semble pas vouloir respecter ces décisions de justice. "Nous nous sommes conformés au jugement mais je ne le respecte pas ", a-t-il dit. "Nos valeurs nationale, morales, ont été bafouées. Tout, y compris les insultes visant un premier ministre et des ministres était pourtant évident. "

Et pour compliquer encore un peu la chose, l'Union européenne s'en mêle, à travers notamment à Jean-Claude Juncker.
Dans un tweet , le candidat à la présidence de la Commission europeénne estimé samedi que "si vous bloquez Twitter, vous n'êtes pas prêt à être membre de l'Union européenne ".

Twitter comme point d'achoppement politique et diplomatique entre le Premier ministre turc et le potentiel président de la Commission européenne, voila qui donne une petite idée de l'importance qu'ont pris les réseaux sociaux dans nos sociétés.

Les gangsters anglais aiment les réseaux sociaux


Connaissez-vous le GMG ? Le Gun, Murders & Girls est un gang sévissant notamment dans le sud de Londres et dont trois membres ont été condamnés en février 2012 pour meurtre.

Un gang en guerre, comme il se doit, contre d'autres gangs, et cela se retrouve aussi sur les réseaux sociaux, comme l'explique Joseph Cox dans un article sur le site Vice.

Photos de membres des gangs poignardés, provocations, vidéos de leurs "exploits", tout y passe. Les ganster aussi, sont sur Twitter et Facebook.

Pour finir sur une note plus optimiste, les réseaux sociaux réservent aussi régulièrement de très belle surprises. Comme celle de cette maman américaine, dont la fillette âgée de trois ans aurait pu devenir aveugle sans Facebook !
C'est ce qu'explique le site de NBC.

Il y a quelques mois, sa mère met en ligne une photo d'elle. Une amie de la famille s'inquiète alors de la tâche qui apparaît dans l'oeil de l'enfant, mais tout le monde pense au flash de l'appareil photo. Le fameux effet "yeux rouges" ?Mais l'amie en question insiste et dans le doute, les parents de l'enfant ont vérifié, cette tâche n'apparait en effet que sur les photos de leur fille. Un rendez-vous chez un spécialiste de lar rétine confirme l'intuition de l'amie de la famille : la fillette est atteinte de la maladie de Coats, qui aurait sans doute rendue Rylee aveugle si elle n'avait pas été dépistée et traitée à temps. Etonnant non ?
(©)