Le grand témoin, France info

Serge July : "Le journal, c'est une relation assez intime"

Quarante ans d'information, de reportages, de photos, d'analyses, de tribunes, de convictions, d'impertinence... Pour fêter ses 40 ans, Libération s'installe au Centquatre le 13 décembre et propose un grand concert avec, en point d'orgue, Miossec, Christophe, Baxter Dury et bien d'autres...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Gérard Lefort, journaliste à Libération , dit : "Libé
a été cet atelier permanent fou et flou.
" Serge July, cofondateur de
Libération, estime que c'est très effervescent. "C'est un journal daté
parce qu'il est dans le sillage de 68, d'un évènement formidable. Libération a
été un lieu où des choses très différentes ce sont télescopées et cela à fait
quelque chose de nouveau.
"

Les lecteurs de Libération ont une relation particulière avec leur journal, et que l'on ne retrouve pas avec les autres titres. "Le journal c'est une relation assez intime. On sait exactement où on est, où on va, comment le consommer, même si on attend des surprises. L'intimité des lecteurs de Libération est très forte car ils existaient avant le journal. "

Le programme des 40 ans de Libératio n au Centquatre

(©)