Nouvel An : la SNCF et Air France se préparent à un week-end chargé

écouter (3min)

Rien de surprenant, si ce n’est que le contexte sanitaire change la donne en matière d’organisation.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des passagers Gare de Lyon à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

La direction de l’opérateur ferroviaire l’avait anticipé. Davantage de passagers sont attendus dans les trains entre vendredi et dimanche qu’avant la crise sanitaire. La SNCF estime à environ 475 000 le nombre de voyageurs qui prendront le train sur les trois jours, 15% de plus qu’en 2018, dernière année où tout s’était déroulé sans problèmes. La fin 2019 avait été sérieusement entamée par un mouvement de grève, et la fin 2020 par la crise sanitaire. Cette année, il y a Omicron et toujours autant de tensions mais les Français qui ont les moyens de partir y sont bien décidés, en respectant les normes sanitaires.

1 620 TGV et Ouigo circuleront entre vendredi 31 décembre et dimanche 2 janvier. Régime amélioré et la SNCF n’attend pas d’annulations notables. Les négociations avec les syndicats qui avaient menacé le week-end de Noël ont porté leurs fruits.

Côté avions

Air France prévoit près de 1 400 vols les samedi 1er et dimanche 2 janvier, pour quelque 185 000 passagers. Ce niveau d'activité correspondra à 80% de celui d'avant-crise et sera supérieur de trois points au niveau moyen de décembre. Donc là aussi, nette amélioration malgré la propagation du Covid-19. 

Le regain de la pandémie a conduit ces derniers jours de nombreuses compagnies aériennes dans le monde à annuler des milliers de vols en raison de pilotes et équipes contaminés par le virus et placés en quarantaine. Mais Air France est moins touchée. La compagnie assure ne prévoir aucun impact sur son programme de vols grâce à son système d’équipages de réserve.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.