Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Quel avenir pour La Poste sans le courrier papier ?

Selon le patron de La Poste, dans dix ans, il n’y aura quasiment plus de courrier. La Poste a-t-elle encore un avenir ? Le décryptage éco de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La poste traite de moins en moins de courriers.
La poste traite de moins en moins de courriers. (NICOLAS BLANZAT / FRANCE-BLEU LIMOUSIN)

Entre les réseaux sociaux, les emails et les papiers administratifs de plus en plus dématérialisés, La Poste traite de moins en moins de courrier papier. Rien que cette année, on a envoyé 20% de courrier en moins que l’an passé.

Cette année, le confinement a diminué encore plus le nombre de courriers envoyés. D'habitude, il y a une baisse moyenne de 7%. Sur cette activité, La Poste va perdre près de 2 milliards d'euros cette année. Heureusement pour le groupe, on se fait livrer plus de colis, puisque le commerce en ligne dope la livraison à domicile. C’était déjà le cas avant le Covid-19, le confinement et le télétravail confirment la tendance. Et sur ce créneau, La Poste est en tête : c'est elle qui traite déjà plus de la moitié des livraisons en France, et un gros contrat avec Amazon. À l’avenir, La Poste veut encore gagner plus de parts de marché.

La livraison des colis en hausse, mais pas encore suffisante

Mais les livraisons de colis peuvent-elles compenser les pertes du courrier papier ? C'est tout le problème, puisque pour le moment, le succès de l’activité colis ne compense pas le déclin du courrier. En plus, le développement du colis demande des investissements importants. Par exemple, La Poste veut installer ses propres centres de logistique en périphérie des villes, et prendre en charge la livraison vers le centre.

L'entreprise veut être incontournable sur la livraison de ce qu’on appelle "le dernier kilomètre" : c’est-à-dire la partie de trajet, en ville ou dans les villages, sur laquelle les gros transporteurs rechignent à aller, car c’est souvent  plus compliqué et coûteux. Avec son réseau de 80 000 facteurs sur tout le territoire, La Poste promet d’assurer des livraisons à domicile rapides et plus écolos.  

Les facteurs changent de métier

Toutes ces évolutions signifient que les facteurs vont changer de métier, même si c'est en réalité déjà le cas. Ces dernières années, La Poste s’est beaucoup diversifiée, du soutien aux personnes âgées à la livraison de courses, repas et médicaments, en passant par l’aide à la déclaration d’impôts à domicile.

Et ça n'est pas tout : l'entreprise propose aussi des services bancaires, et mise également sur la digitalisation de ses services . Maintenant, par exemple, vous pouvez envoyer des lettres recommandées en ligne. Bref, pour assurer sa survie, La Poste fait feu de tout bois.

La poste traite de moins en moins de courriers.
La poste traite de moins en moins de courriers. (NICOLAS BLANZAT / FRANCE-BLEU LIMOUSIN)