Le décryptage éco, France info

Le décryptage éco. Le livret A, le placement préféré des Français

Le livret A a connu en 2017 sa meilleure année de collecte depuis quatre ans. Le décryptage de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le livret A est le placement préféré des Français.
Le livret A est le placement préféré des Français. (MAXPPP)

Les épargnants ont placé 10,2 milliards d'euros sur leur livret A en 2017. Ce niveau n'avait pas été atteint depuis 2013, révèle la Caisse des dépôts. On reste toutefois très loin des 28 milliards d'euros de 2012, voire des 17 milliards d'euros de 2011. Mais au total, l’encours, c’est-à-dire le montant total de l’argent sur les livrets A à la fin de l’année 2017 atteignait plus de 271 milliards d’euros. Signe que le livret A reste le placement fétiche des Français.

L'attachement au livret A est presque historique. Le moyen d'épargne fête cette année ses 200 ans. Presque tous les Français en ont un puisqu’on compte près de 62 millions de livret A.

Un placement sûr et facile d'utilisation

C'est l’outil d’épargne de précaution par excellence. Et l’année dernière, quand il y a eu de l’incertitude, surtout avant l’élection présidentielle, les Français ont surtout mis de l’argent de côté sur leur livret A avant l’été. En fin d’année, en revanche, ils ont plutôt boudé le livret A.

Le livret A présente l’avantage d’être simple d’utilisation. C’est liquide, c’est-à-dire que vous pouvez sortir ou remettre de l’argent comme bon vous semble. Dans la limite du plafond, fixé à plus de 22 000 euros, c’est défiscalisé. Et, c’est aussi un produit que les banquiers aiment bien vous proposer.

Un placement peu rémunérateur

Son niveau est historiquement bas, son taux de rémunération est de 0,75 %. C’est inférieur à l’inflation, qui en 2017, était à 1%. Il y a peu d’espoir que le niveau du livret A remonte. Puisqu’à l’automne, le gouvernement a expliqué qu'il allait geler son taux du placement pour deux ans. À côté du livret A, il y aussi le livret de développement durable et solidaire (LDDS), l'ex-Codevi, qui a aussi très bien marché en 2017 puisqu’il affiche une collecte positive de 740 millions d’euros. Lui aussi enregistre son meilleur niveau depuis 2013. Comme le livret A, il sert souvent d’annexe au compte courant. Ces deux placements montrent aussi la propension des Français à épargner.

Un manque de financement pour les entreprises 

Le gouvernement aimerait changer le fonctionnement du livret A, orienter l’argent vers de l’économie productive, vers des placements qui créent des emplois. Actuellement, ce placement représente de l’épargne un peu stérile En début de semaine, Edouard Philippe a insisté sur la nécessité de flécher l’épargne vers nos PME qui ont besoin de capital pour grandir, investir, exporter Mais quand on voit l’attachement des Français pour le livret A, on se dit que ça n’est pas gagné !

Le livret A est le placement préféré des Français.
Le livret A est le placement préféré des Français. (MAXPPP)