Le décryptage éco , France info

Le décryptage éco. La France compte cinq fois plus de retraités qu'il y a 50 ans

On est passé en France de 3 millions de retraités dans les années 60 à plus de 14 millions aujourd’hui, avec un sérieux problème de financement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
En 50 ans, le nombre de retraités du régime général a été multiplié par cinq (illustration).
En 50 ans, le nombre de retraités du régime général a été multiplié par cinq (illustration). (MAXPPP)

En cinquante ans, le nombre de retraités a été multiplié par 5 en France ! On est ainsi passé de 3 millions de retraités en 1967 à plus de 14 millions aujourd’hui. C’est ce que révèle une étude de la Caisse nationale de vieillesse publiée lundi.

Papy-boom et espérance de vie plus longue

Les générations du baby-boom, c’est-à-dire celles qui sont nées après la guerre, sont aujourd’hui à la retraite. Du coup, on compte presque 800 000 nouveaux retraités chaque année. Mais c’est aussi dû à l’allongement de l’espérance de vie qui a augmenté de 10 ans entre 1996 et 2016, grâce notamment aux progrès de la médecine. Les femmes peuvent espérer vivre maintenant jusqu’à 85 ans. Et il y a presque égalité en la matière puisque les hommes ont également gagné 10 ans d’espérance de vie, même si leur mortalité reste encore un peu plus tôt que pour les femmes : 79 ans aujourd’hui contre 68 ans avant. Du coup, non seulement on a plus de chances qu’avant d’atteindre l’âge de la retraite mais on en profite aussi plus longtemps.

Le régime générale dans le rouge

Si on regarde les retraités décédés en 2016, ils avaient perçu leur pension pendant 20 ans. C’est huit ans de plus qu’il y a cinquante ans. Cela pose la question du financement de ces retraites, c’est inévitable. On est en France dans un régime de répartition. Ce sont donc les actifs qui paient pour les retraités. Mais actuellement ce ratio est totalement déséquilibré. Il a ainsi 14 millions de retraités du privé pour à peine plus de 18 millions d’actifs pour financer le régime. Du coup, le régime est dans le rouge. Le déficit pourrait atteindre 3 milliards d’euros en 2020 selon les prévisions.

Le casse-tête de la réforme

Emmanuel Macron va-t-il être obligé de repousser l’âge de la retraite ? Pendant la campagne, en tout cas, il a écarté cette option. Son objectif est de mettre en place un régime par points. Comment ? On ne sait pas trop, mais il a promis qu’il ne baisserait pas le niveau des retraites, et qu’il ne ferait pas comme ses prédécesseurs. Les dernières réformes des retraites ont supprimé la retraite à 60 ans et repoussé l’âge à 62 ans. Aujourd’hui, l’âge de départ moyen de départ, c’est d’ailleurs 62 ans et demi. Mais l’équation financière semble tellement intenable qu’on se demande comment le chef de l'Etat va tenir sa promesse. La réforme des retraites promet d’être le grand chantier social de 2018, et d’être un vrai casse-tête.

Le chiffre du jour

Si vous faites partie des 15 millions de voyageurs à avoir une carte de fidélité Air France, la carte "Flying Blue", sachez que les règles vont changer. Vous ne créditerez plus des miles en fonction de la distance parcourue mais en fonction des euros dépensés à l’achat de votre bille. Air France a investi 15 millions d'euros dans le développement informatique de ce nouveau programme.

En 50 ans, le nombre de retraités du régime général a été multiplié par cinq (illustration).
En 50 ans, le nombre de retraités du régime général a été multiplié par cinq (illustration). (MAXPPP)