Le décryptage éco , France info

Le décryptage éco. Apple prêt pour une année record malgré quelques turbulences

La compagnie high-tech démarre l'année avec quelques incidents qui pénalisent son image, sans atteindre son insolente santé financière. Le décryptage de Fanny Guinochet.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
iPhone X
iPhone X (Apple)

L'année 2018 commence bien mal pour Apple, avec une série d’incidents très négatifs pour la firme à la pomme. Mardi 9 janvier, en Suisse, un Apple Store a été évacué à cause d'une batterie d'iPhone en surchauffe. Bilan : huit blessés légers.

Dans un autre registre, Apple vient d’être accusé de rendre les jeunes complètements dépendants aux portables. Deux actionnaires activistes d’Apple lui demandent de se préoccuper de ce problème qui serait aussi grave que la malbouffe.

Enfin, autre dossier ennuyeux, l’enquête que la justice française vient d’ouvrir contre la firme californienne accusée d'obsolescence programmée sur certains modèles d'iPhone, pour pousser ses clients au renouvellement de leurs appareils. Apple a déjà reconnu avoir bridé certains iPhone et s’est excusée.

Sans oublier les mises en cause récurrentes – les "Paradise Papers" l’ont encore montré – d’Apple comme champion de l’évasion fiscale.

Une image écornée

De quoi écorner l’image de la marque, surtout que dans le même temps, on apprend par le Wall street Journal que la compagnie fondée par Steve Jobs ne tient plus ses délais et que les retards de produits se multiplient.

Et puis, en terme de sécurité, aussi Apple ne serait pas aussi solide. La compagnie est concernée – comme d’autres  par la faille de sécurité repérée dans certaines puces des micro-processeurs Intel…

Une capitalisation boursière record

Que les fans des produits Apple se rassurent, leur marque fétiche en a encore sous le pied et n’est pas pour autant fragilisée économiquement. Apple a fait une très bonne année 2017.

Son chiffre d'affaires annuel est de l'ordre de 230 milliards de dollars. Ses produits comme l’Apple Watch, sa montre connectée, cartonne. Apple en aurait vendu près de 35 millions ! Et ce n’est pas fini. Apple reste LA première capitalisation boursière mondiale, estimée à près de 900 milliards de dollars. Et elle pourrait cette année dépasser le fameux seuil des 1 000 milliards de dollars.

Tim Cook qui dirige Apple depuis 2011, depuis le décès du fondateur Steve Jobs, a été grassement payé : il a empoché 102 millions de dollars l’année dernière, avec notamment un bonus de 98 millions lié aux bonnes performances de la firme en bourse.

Un enjeu, la diversification

Un des chantiers prioritaire pour Apple en 2018, selon les experts, est de redorer son image, de retrouver une forme d’éthique, de ne pas perdre la confiance des consommateurs.

Mais l’enjeu, ce sera aussi la diversification, car Apple est toujours très dépendant de son produit phare, l’iPhone, qui représente plus de 65% de son chiffre d'affaires global. Après avoir acheté l'application de reconnaissance musicale Shazam en 2017, Apple pourrait par exemple investir dans le streaming vidéo. On lui prête l’intention d’acheter Netflix.

iPhone X
iPhone X (Apple)