Le grand débrief politique, France info

Le débrief politique. Cécile Duflot éliminée de la primaire : coup de tonnerre dans la galaxie écolo

Duflot sortie dès le premier tour de la primaire EELV, Cambadélis qui voit la "patte" du FN dans les manifestations de policiers... quand NKM préfère parler d'extension du droit à la légitime défense. C'est le menu du débrief politique de Yaël Goosz.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Cécile Duflot en campagne pour la primaire EELV dans le Nord, en septembre 2016.
Cécile Duflot en campagne pour la primaire EELV dans le Nord, en septembre 2016. (SARAH ALCALAY/SIPA)

Cécile Duflot éliminée

Cécile Duflot avait changé de look. Elle avait travaillé sa voix, son style. Il fallait qu'elle s'adresse à la France, qu'elle ait l'air présidentiable, femme d'État. Mais le couperet est tombé mercredi 19 octobre. L'ancienne patronne des Verts, ministre de 2012 à 2014, a échoué à se qualifier pour le second tour de la primaire écologiste. Désaveu pour Cécile Duflot, qui s'est isolée avec quelques proches suite à la proclamation des résultats. 

Vu de l'extérieur, c'est un coup de tonnerre dans la galaxie écolo. Mais vu de l'intérieur, ce camouflet est logique. Ex-ministre de François Hollande, Cécile Duflot est trop connotée "ancien système". Les électeurs ont préféré l'écologie pur jus, celle des combats historiques. Qualifiée pour le second tour, Michèle Rivasi rime avec quarante ans de lutte. Quant à Yannick Jadot, lui aussi qualifié, il est le substitut à Nicolas Hulot : une envie de tourner la page du vieil appareil EELV.

Le deuxième tour opposera donc Michèle Rivasi à Yannick Jadot. Résultat de la finale le 7 novembre. Le plus dur commencera après, quand il s'agira de trouver les 500 parrainages nécessaires pour se présenter à la présidentielle.

La petite bombe de Jean-Christophe Cambadélis

Le Front national à la manœuvre dans les récentes manifestations de policiers ? "Nous avons vu sa patte (...) dans les manifestations hors-la-loi d'hier", a assuré Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, lors d'un point presse mardi 19 octobre. 

Réplique immédiate du député mariniste Gilbert Collard : "Ils n'ont plus d'explications. La seule chose qu'ils trouvent, c'est la mise en cause du Front National. Tant mieux si les policiers sont avec nous !"

D'après les informations recueillies par franceinfo, le vote pour le FN est effectivement massif dans les rangs de la police. Marine Le Pen a la cote... Mais on aurait aimé que le premier secrétaire du PS précise sa pensée et démontre ce noyautage. Le point de départ reste la fatigue et l'effroi face aux événements de Viry-Châtillon.

À droite, les meetings s'enchaînent

Nicolas Sarkozy en Corse, Alain Juppé à Rennes. François Fillon lui a choisi un meeting à Dôle (Franche-Comté) pour parler de l'armée. Afin d'être le troisième homme de cette primaire de la droite et du centre, l'ancien Premier ministre met les bouchées doubles. Et pourquoi pas être le deuxième homme ? François Fillon est persuadé que Nicolas Sarkozy va s'effondrer, faute de nouvelles propositions.

La note du débrief

4 sur 20 pour le groupe FN au Parlement européen. 24 eurodéputés ont sorti un communiqué sur le Tour de France : "Le Tour 2017 partira d'Allemagne, pour gagner ensuite la Belgique et le Luxembourg. Année après année, le Tour est dénaturé. La France doit redevenir la France ! C'est le Tour de France ou le Tour de l'Union européenne ?"

Un communiqué lunaire... Le Tour de France représente 4 000 emplois, sans compter les suiveurs de la caravane. Il assure une visibilité maximale aux marques françaises à l'étranger. À vouloir être plus patriote que les patriotes, on dit n'importe quoi !

Policiers, PMA, alliance avec les centristes : Nathalie Kosciusko-Morizet invitée de Questions d'info

Invitée mercrdi 19 octobre de Questions d'infos sur LCP, en partenariat avec Le Monde, l'AFP et franceinfo, Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite et du centre, s'inquiète du malaise chez les policiers. Elle propose d'étendre les règles de la légitime défense, afin qu'un policier puisse tirer avant de se faire tirer dessus, collant ainsi aux revendications exprimées par les policiers.

Autoriser formellement la PMA, la procréation médicalement assistée, pour les couples de femmes. C'est la position de Nathalie Kosciusko-Morizet... aux antipodes des militants de la Manif pour tous. Elle s'oppose également à l'abrogation de la loi Taubira.

Prête à passer des accords avec les centristes Nathalie Kosciusko-Morizet ? Y compris François Bayrou, qui ne s'était pas rallié à Nicolas Sarkozy en 2012 ? La candidate dit oui. Voilà qui est très "Juppé-compatible"... Mais Nathalie Kosciusko-Morizet ne parlera de ralliement qu'au soir du premier tour de la primaire. Pour l'instant, NKM court dans son couloir.

Cécile Duflot en campagne pour la primaire EELV dans le Nord, en septembre 2016.
Cécile Duflot en campagne pour la primaire EELV dans le Nord, en septembre 2016. (SARAH ALCALAY/SIPA)