Le Clasico, France info

Le Clasico. Grève au Stade Français, PSG, Monaco, Ligue des Champions

Les invités du Clasico sont revenus, mardi soir sur franceinfo, sur la grève des joueurs du Stade Français, l'avant-match de Monaco contre Manchester City, ainsi que la lettre du président du PSG à l'UEFA concernant la prestation de l'arbitre du match face à Barcelone.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les Monégasques accueillent Manchester City, le 15 mars 2017. (Photo d\'illustration)
Les Monégasques accueillent Manchester City, le 15 mars 2017. (Photo d'illustration) (PAUL ELLIS / AFP)

Stade Français-Racing 92, fusion épisode 2. Les joueurs du Stade Français ont déposé un préavis de grève. L'occasion pour Jérôme Fernandez, ex-international français de handball et entraîneur-joueur au Pays d'Aix Université Club, d'exprimer, mardi 13 mars sur franceinfo, son sentiment de joueur sur cette situation. Denis Troch, coach mental, François Pinet, journaliste à Explicite et Rodolphe Gaudin, journaliste sportif à France Télévision, n'ont pas été en reste sur ce sujet. Ils se sont également montrés très bavards sur le match de Monaco, mercredi soir, ainsi que la lettre de Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, à l'UEFA.

Monaco-Manchester City, J-1

Demain, un défi de taille attend Monaco dans son stade Louis II contre Manchester City. Le club français avait perdu 5-3 lors du match aller de huitième de finale de Ligue des Champions, en Angleterre. La qualification semble à la portée de Monégasques auteurs de 123 buts, toutes compétitions confondues. "Je vois Monaco passer. Il sera important de marquer le premier but pour la suite", s'est enthousiasmé Rodolphe Gaudin. En face de lui, François Pinet n'a pas avancé les mêmes arguments : "J'ai un peu peur pour Monaco. C'est vrai qu'il y a un vent de folie derrière Monaco, mais je me méfie de Manchester City", a expliqué le journaliste d'Explicite.

Les joueurs du Stade Français en grève

Le monde du rugby a été touché par un séisme. Les deux clubs franciliens du Stade Français et du Racing 92 ont annoncé leur fusion. "Autant dire les choses. C'est un rachat, une absorption, mais pas une fusion", a pesté Rodolphe Gaudin. Le dernier épisode en date de mardi soir est le préavis de grève illimité déposé par les joueurs du Stade Français et leur vice-capitaine Pascal Papé. Faute d'avancée, les joueurs ont prévenu qu'ils ne s'entraineraient pas et ne joueraient pas à Castres samedi. "Je comprends. Les joueurs se sentent trahis", a lâché Jérôme Fernandez. 

Le PSG se plaint de l'arbitrage

Éliminé ou pas, le PSG ne digère toujours pas l’arbitrage de Deniz Aytekin. L'arbitre de la rencontre Barcelone-PSG, a pris plusieurs décisions importantes en faveur du Barça lors du huitième de finale retour de Ligue des champions (6-1). Une prestation bancale que Paris n’a toujours pas digérée. Apres avoir appelé le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin le soir du 6-1 contre le Barça, le président parisien, Nasser Al-Khelaïfi, a envoyé lundi matin un courrier de cinq pages à l’UEFA. Le boss du PSG explique dans ce courrier que "le club ne se cache pas derrière l’arbitrage pour expliquer cette défaite mais que les décisions de l’arbitre ont grandement influencé l’issue du match". Le coach mental Denis troch a livré son analyse sur ce sujet : "Il a intérêt à crier sa colère. Après, on sait très bien que les problématiques d'arbitrage ne donnent pas lieu à un résultat hors-norme. Ce qui s'est passé, ce sont des réactions en chaînes. Prendre un but dans les premières minutes, perdre 2-0 à la mi-temps, le but contre son camp, etc. Ce ne sont que des petites erreurs. [...] Aujourd'hui, ce ne sont pas que les erreurs d'arbitrage qui font que le PSG est éliminé."

Les Monégasques accueillent Manchester City, le 15 mars 2017. (Photo d\'illustration)
Les Monégasques accueillent Manchester City, le 15 mars 2017. (Photo d'illustration) (PAUL ELLIS / AFP)