Le choix de franceinfo, France info

La rocambolesque histoire des manuscrits inédits de Louis-Ferdinand Céline : "Je ne connais pas de découverte équivalente dans la littérature mondiale"

Volés en 1944 dans l'appartement de l'écrivain vraisemblablement par des résistants, gardés pendant quinze ans par un ancien journaliste qui devait protéger ses sources... L'histoire des inédits de Céline est loin d'être terminée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les manuscrits inédits de Céline, volés en 1944 et retrouvés en 2020.
Les manuscrits inédits de Céline, volés en 1944 et retrouvés en 2020. (NICOLAS BOVE / AFP)

Imaginez deux valises remplies à ras bord, un mètre cube de pages, encore reliées par ces pinces à linge en métal qu'affectionnait l'écrivain français Louis-Ferdinand Céline, dont plusieurs manuscrits inédits et volés ont été retrouvés, près de quatre-vingt ans après leur disparition. Nos confrères du Monde s'étaient fait l'écho au début du mois d'août [article payant] de l'extraordinaire redécouverte de ces textes, introuvables depuis les années 1940.

Pour les spécialistes de Céline, qui pensaient pour certains les documents perdus, cette découverte est un peu comme celle de la momie de Toutânkhamon par des égyptologues. "Je ne connais pas d’équivalent d’une découverte pareille dans la littérature mondiale", s’extasie encore Émile Brami, un ancien libraire qui a consacré vingt ans de sa vie à les chercher et qui a eu le privilège d'avoir récemment ces manuscrits en main.

On a un écrivain que tout le monde reconnaît comme un écrivain absolument majeur et on découvre trois romans, une version intermédiaire, des chapitres inédits… C’est un véritable trésor !

Émile Brami, spécialiste de Céline

à franceinfo

"Ça a été un moment très important de ma vie, poursuit le libraire, ému. Si l’on excepte une naissance ou un mariage, ça a été un des moments les plus forts, d’avoir en mains des choses qu’on ne croyait jamais voir." 

Émile Brami, ancien libraire.
Émile Brami, ancien libraire. (MATTEU MAESTRACCI / RADIO FRANCE)

Parmi ces manuscrits inédits, on retrouve notamment les 600 feuillets restants du roman Casse-Pipe jusqu'ici incomplet et chaînon manquant entre les deux plus grands livres de l'auteur, Mort à crédit et Voyage au bout de la nuit.

L'histoire de ces inédits perdus, un vrai polar

Retracer le parcours de ces manuscrits perdus est long et compliqué, à l'image d'un polar hâletant. En 1944, Louis-Ferdinand Céline, antisémite notoire, sent le vent tourner et quitte la France. Son appartement de Montmartre est alors visité par les résistants et ses manuscrits disparaissent. Qui les a volés ? Impossible de le savoir, mais les principaux soupçons désignent un certain Oscar Rosembly, résistant de la dernière heure. Et ces manuscrits refont surface en 2020 seulement, soit plus de soixante-dix ans plus tard, lorsque Jean-Pierre Thibaudat, ancien journaliste à Libération, se manifeste auprès des ayants-droits de l'écrivain : il est en possession des manuscrits. mais il ne mentionne pas son mystérieux donateur, à qui il aurait fait la promesse de ne rien révéler avant la mort de Lucette Destouches, la veuve de Céline, disparue il y a deux ans.

L'histoire se déplace alors sur le terrain judiciaire. Une plainte pour recel est déposée contre Thibaudat par les ayants droits de Céline et l'ancien journaliste a été contraint de restituer les documents par les agents de l'Office central de lutte contre le trafic des biens culturels (OCBC).

Thibaudat est passé du statut de journaliste à celui de receleur.

Jérémie Assous, l’avocat des ayants droits de Céline

à franceinfo

"Il faut vraiment être un monstre ou une montagne d’égoïsme pour s’accaparer ce droit, estime Jérémie Assous, l'avocat des ayants droits de Céline, et considérer que seul vous avez la possibilité de rendre public, à un moment donné, une œuvre dont vous n’avez pas hérité, que vous n’avez bien évidemment pas créée et que vous savez volée. Il a privé les ayants droits de quinze ans d’exploitation d’inédits de Céline et ça se chiffre en millions d’euros. C’est lui qui va payer."   

Pour la défense de son client, un autre avocat célèbre de l'édition, Emmanuel Pierrat, explique que Thibaudat n'a jamais cherché à en faire commerce et qu'il était protégé par le droit au secret des sources des journalistes. Mais certains ne croient pas au fait que Thibaudat ait gardé ces manuscrits pendant quinze longues années et qu'il évoquerait alors son ancien statut de journaliste pour se protéger.

Dans dix ans, l'œuvre de Céline tombe dans le domaine public

Quant à savoir quand ces textes inédits pourront être édités, il faut dans un premier temps que des experts les retranscrivent et les accompagnent d'un travail critique. Vérifier aussi les possibles passages problématiques de la part de l'auteur de plusieurs pamphlets antisémites. Viendra alors le temps de la publication, et Antoine Gallimard, patron de la maison du même nom, éditeur historique de Céline depuis 1951, compte bien continuer à jouer ce rôle   "Plus que jamais, je souhaite jouer notre rôle à fond d’éditeur historique, indique-t-il. L’intérêt est vraiment autant éditorial que financier. On a publié beaucoup d’inédits. On a une option sur les inédits donc pour moi la question juridique se pose moins que la façon dont on peut republier, à la fois dans l’ordre et sans attendre des années." 

Antoine Gallimard.
Antoine Gallimard. (MATTEU MAESTRACCI / RADIO FRANCE)

D'autant que l'oeuvre de l'auteur, y compris ses écrits publiés dans l'avenir, tombera dans le domaine public dans dix ans, en 2031, soixant-dix ans après sa mort. Casse-Pipe pourrait ainsi sortir dès l'année prochaine. Antoine Gallimard doit justement rencontrer lundi 13 septembre les deux ayants droits de Céline.

Les manuscrits inédits de Céline, volés en 1944 et retrouvés en 2020.
Les manuscrits inédits de Céline, volés en 1944 et retrouvés en 2020. (NICOLAS BOVE / AFP)