Cet article date de plus d'un an.

Il y a un an, le premier confinement contre le Covid-19 : les coulisses d'une décision inédite

écouter (5min)

En dix jours, la France bascule d'une "drôle de guerre" face à un Covid-19 encore considéré par beaucoup comme une "grippette" à un confinement généralisé inédit.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Allocution d'Emmanuel Macron, le 12 mars 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

"Nous sommes en guerre." Mardi 16 mars 2020, Emmanuel Macron s'adresse aux Français, pour la deuxième fois en moins d'une semaine. Et sans le nommer, c'est un confinement généralisé qu'il annonce aux Français. Le premier que connait la France face à l'épidémie de Covid-19. Le lendemain, mercredi 17 mars, le pays s'arrête totalement, ou presque. Une décision qui a changé notre vie quotidienne, et qui continue à la façonner

>> "Maintenant, on sort le bazooka" : retrouvez notre grand récit sur ces 10 jours où le premier confinement s'est décidé

Le 6 mars, pourtant, le même Emmanuel Macron plaidait encore pour des mesures "proportionnées" et en public, se voulait optimiste. "Si on prend des mesures qui sont très contraignantes, ce n'est pas tenable dans la durée", assurait-il. Comment en est on arrivés là ? Comment, en coulisses, les signaux se sont accumulés ? Comment, de lointaine hypothèse de travail, le confinement est devenu une réalité ? franceinfo revient sur ces quelques jours où tout a basculé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.