Lettres perdues de La Poste : "Parfois, je n’arrive pas à finir ma tournée", confie une postière

écouter (5min)

De plus en plus d’usagers se plaignent de courrier jamais distribués ou remis en retard alors que le timbre n’a jamais coûté aussi cher. Franceinfo s’intéresse aux raisons de ces dysfonctionnements alors que La Poste doit gérer l’érosion continue du volume de lettres.

Article rédigé par
Boris Loumagne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Illustration d'un facteur pendant sa tournée. (BORIS LOUMAGNE / RADIOFRANCE)

Jamais il n'a coûté aussi cher : le timbre rouge est passé à 1,43 euro au 1er janvier 2022. Une façon de compenser la baisse du flux de courrier avec une diminution de 20% sur un an. La Poste a donc moins de lettres à distribuer, mais en même temps de plus en plus de Français se plaignent de se retrouver avec du courrier en retard, voire même jamais distribué.

>> "J'ai l'impression qu’ils se foutent de ma gueule" : pourquoi tant d'insatisfaction avec la livraison des colis par La Poste ?

Pour se rendre compte de la colère des usagers, nous nous sommes rendus dans une petite commune de l’Essonne. En faisant du porte-à-porte dans un lotissement, les témoignages sont nombreux sur les problèmes de distribution du courrier. "J’avais un faire-part de décès dans mon courrier qui datait du 17 décembre et je l’ai reçu pratiquement avec un mois de retard", raconte un des habitants."Le 6 janvier, j’ai reçu une facture postée le 17 décembre et à honorer avant le 1er janvier", déplore un autre.

Une organisation chamboulée

Erreurs de destinataire, retards ou désorganisation ? Pour y voir plus clair, nous avons suivi Cathy, postière depuis trente ans. À 10 heures, départ de la tournée à vélo. Premier élément pour comprendre les problèmes de distribution, il y a quelques mois le métier de Cathy s’est transformé : “On arrivait le matin, on triait nous-même le courrier. Déjà, il n’y avait pas d’erreur. Ensuite, on préparait nos tournées et nos recommandés. Puis, on partait à vélo.” Mais aujourd'hui, cette organisation est terminée.

Pour faire face à la baisse du flux de lettres, La Poste se réorganise en ce moment. Désormais les facteurs ne préparent plus leur sacoche. Il la récupère toute faite. Un centre de tri s'en occupe avec beaucoup d’intérimaires, peu formés et résultat la sacoche de Cathy est “bourrée d’erreurs”, explique-t-elle une lettre à la main : "Cette lettre est à faire suivre, ça veut dire que quelqu’un a payé pour faire suivre son courrier ailleurs. Il n’habite plus ici. Il a payé et c’est pas donné. Celui qui a préparé n’en a pas tenu compte. J’ai même une autre lettre où la personne n’est pas dans cette ville.” À la fin de la journée, Cathy se retrouve chaque jour avec une pile de lettres non-distribuées qui s'entassent sur son bureau. “Une fois, j’ai distribué des recommandés, ils dataient de deux mois”, confie la postière.

Des paquets de lettres abandonnés dans la rue

Cette réorganisation ne fonctionne pas selon plusieurs postiers que nous avons contactés. Mais La Poste ne s'arrête pas là, le groupe a aussi supprimé des tournées un peu partout en France. Il s’agit encore de faire des économies. Il y a moitié moins de tournées dans le secteur de Cathy et pour compenser, les tournées restantes sont allongées. “Même moi, qui ait trente ans d’expérience, je suis obligée de courir pour finir la tournée. Parfois, je n’arrive pas à finir...", déplore la postière.

Si Cathy n'arrive pas à finir, la situation ne s’améliore pas lorsque c'est un intérimaire ou un CDD, sans expérience et sans connaissance du terrain, qui hérite de la tournée. Exemple toujours dans cette commune de l’Essonne, dans un secteur où les intérimaires se succèdent : “Dernièrement, un paquet de courriers a été retrouvé dans la rue par un couple, qui les a distribués le dimanche”, raconte une habitante. Des lettres abandonnées par des postiers dépassés. Les cas se multiplient sur tout le territoire. Il faut savoir que le recours aux postiers intérimaires a explosé ces dernières années. D’ailleurs, actuellement, un millier de missions de ce type sont proposées sur le site de Pôle Emploi. 

Un "effet voiture jaune" pour cacher les difficultés

Le Covid-19 a également perturbé la distribution du courrier. La Poste est ralentie par les absences de ses salariés, précise la direction qui a d'ailleurs refusé de s'exprimer au micro de franceinfo. Mais en même temps, le groupe a vu ses livraisons de colis grimper en flèche avec une augmentation de 30% en 2020 avec la multiplication des achats en ligne. Désormais, la priorité est donnée aux colis, jugés plus rentables par le groupe.

Pour camoufler les ratés liés à la distribution du courrier, La Poste a une technique comme l’explique Arnaud, postier dans le Sud-Est : “Quand la situation devient critique, La Poste fait venir un super-rouleur ou super-rouleuse. Il ou elle tourne et ne distribue pas tout mais les usagers sur les premiers jours sont rassurés. Ils se disent qu’il y a la voiture jaune et qu’ils vont sans doute avoir leur courrier. C’est ce qu’on appelle,nous, en jargon postal : ‘l’effet voiture jaune’.”

Mais cet effet ne dure qu'un temps, et la colère des usagers, elle, demeure. Alors que faire ? La Poste perd de l'argent avec le courrier : baisse du chiffre d'affaires de 13% en 2020 sur la distribution,une dégringolade continue depuis dix ans. Pour limiter la casse, l'État a prévu de verser chaque année 500 millions d'euros pour assurer le service postal universel. Traduction : assurer un service minimum.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.