Le brief politique, France info

Une députée LREM convoquée pour avoir critiqué Emmanuel Macron

La députée LREM des Alpes-de-Haute-Provence Delphine Bagarry a comparé le chef de l'État à "un responsable du FN". Le numéro un du parti, Stanislas Guérini, lui a demandé de venir s'expliquer.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La députée Delphine Bagarry lors d\'une séance de questions au gouvernement, le 6 février 2018.
La députée Delphine Bagarry lors d'une séance de questions au gouvernement, le 6 février 2018. (JACQUES DEMARTHON / AFP)

Elle s’appelle Delphine Bagarry, elle fait partie de l’aile gauche du mouvement et elle a été "choquée" par les propos d’Emmanuel Macron sur l’immigration. Delphine Bagarry l’a dit sans prendre de pincettes : "J’avais l’impression d’écouter non pas l’homme de la campagne présidentielle mais un responsable du Front national."

Cette sortie lui vaut une "convocation" de son parti : le numéro un de LREM a écrit à la députée pour lui dire que sa comparaison l’avait choqué à son tour. Dans ce courrier, Stanislas Guérini défend la politique migratoire "humaniste" d’Emmanuel Macron, et rappelle que le candidat Macron avait ciblé le FN comme opposant principal et que le RN restait le principal opposant. Mais aussi que le dialogue est une valeur de LREM, voilà pourquoi Stanilas Guérini veut voir la députée. Le rendez-vous n'aura pas lieu avant la semaine prochaine, cette dernière étant en déplacement à l’étranger. Sur le principe, Delphine Bagarry trouve que "c’est bien" que le patron veuille qu’ils se parlent.

La députée Delphine Bagarry lors d\'une séance de questions au gouvernement, le 6 février 2018.
La députée Delphine Bagarry lors d'une séance de questions au gouvernement, le 6 février 2018. (JACQUES DEMARTHON / AFP)