Le brief politique, France info

Pas de jaloux : les "ex" de LREM invités à l'Elysée

Pour sa séance de réconciliation avec les députés de la majorité hier soir à l'Elysée, Emmanuel Macron avait même invité les 14 députés qui ont quitté LREM.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La salee des fêtes du Palais de l\'Elysée le 25 avril 2019
La salee des fêtes du Palais de l'Elysée le 25 avril 2019 (LUDOVIC MARIN / AFP)

Ils ont tous reçus le même carton d’invitation avec écrit en gros "députés de la majorité". L’ex marcheuse Frédérique Dumas, qui est partie il y a longtemps trouve que "c’est un peu gonflé de la part du président", d’autant plus que l’invitation a aussi été envoyée aux trois députés exclus. La productrice de cinéma ne se reconnaît pas dans l’appellation "majorité".

"Pas besoin d'être câliné"

Et c’est le cas de la plupart des "ex" puisqu’ils sont partis en dénonçant le mode de fonctionnement du parti présidentiel : trop vertical, pas assez social et écologiste. D'ailleurs Matthieu Orphelin n’est pas venu, lui non plus, hier à l’Elysée. "Je n’ai pas besoin d’être câliné" dit avec un sourire le député qui a rejoint depuis le groupe Libertés et Territoires, comme Frédérique Dumas. Il note le "bon vieux coup de communication de l’Elysée" qui a voulu jouer l’image du rassemblement des troupes autour d’Emmanuel Macron. L'entourage du président précise qu'en invitant "même ceux qui ont pris un peu de distance", Emmanuel Macron veut leur rappeler "leur histoire commune".

La salee des fêtes du Palais de l\'Elysée le 25 avril 2019
La salee des fêtes du Palais de l'Elysée le 25 avril 2019 (LUDOVIC MARIN / AFP)