Le brief politique , France info

Les candidats aux municipales ralliés à la majorité présidentielle obligés de soutenir la liste LREM aux européennes ?

C'est ce que le probable futur patron du mouvement veut imposer aux candidats venus d’un autre parti.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stanislas Guerin, député LREM de Paris, en juillet 2017.
Stanislas Guerin, député LREM de Paris, en juillet 2017. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Soutenir la liste LREM aux européennes, c’est ce que Stanislas Guérini imposera aux candidats aux municipales s’il est élu à la tête de LREM dans trois semaines. Et il a des chances d’y arriver, c’est l’un des deux favoris.

Le député de Paris veut imposer aux candidats venus d’un autre parti de soutenir clairement la future liste de la majorité pour les européennes. C'est beaucoup plus strict que ce qui est prévu pour l’instant dans la charte du mouvement. Afin de ne pas effaroucher les maires d’opposition qui voudraient s’allier avec LREM, le parti présidentiel leur impose seulement de ne pas soutenir une liste adverse aux européennes.

La note du Brief

Un 7/20 pour Gérald Darmanin. Le ministre des Comptes publics pense qu’il a trouvé la parade pour faire taire la constestation sur le prix des carburants. Notre reporter Julie Marie-Leconte l’a vu sortir de sa poche une petite fiche avec l’évolution des prix, où l'on voit que les prix on déjà été aussi élevés, en 2012... mais c’est en euros constants, quand on ne tient pas compte de l’inflation.

Stanislas Guerin, député LREM de Paris, en juillet 2017.
Stanislas Guerin, député LREM de Paris, en juillet 2017. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)