Le brief politique, France info

Le gouvernement va mettre en place des quotas pour les immigrés économiques

Le gouvernement veut ainsi permettre aux secteurs en tension d'embaucher plus facilement des étrangers.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Edouard Philippe, le 18 octobre 2019.
Edouard Philippe, le 18 octobre 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Le gouvernement va faciliter l’immigration économique pour permettre aux secteurs en tension d’embaucher plus facilement des étrangers, confirme Matignon à franceinfo, mardi 5 novembre. La mise en place de quotas pour les immigrés économiques est l’une des mesures qui sera présentée mercredi après un conseil des ministres consacré à l’immigration.

Edouard Philippe a évoqué le sujet lundi soir devant des parlementaires de la majorité. L’idée des quotas pays par pays a été abandonnée. Désormais, on parle "d’objectifs ou de quotas non limitatifs, comme au Canada", explique un conseiller du Premier ministre.

Des quotas par secteur

Lors du débat sur l'immigration à l'Assemblée, lundi 7 octobre, Edouard Philippe avait assuré qu'il n'avait "pas peur de réflechir à l'idée des quotas" et à des "objectifs quantitatifs dans l'immigration professionnelle". L’idée est de fixer chaque année par un arrêté le nombre de personnes qui pourront venir travailler de l’étranger dans des secteurs qui manquent de main-d’œuvre, sans que l’employeur ait à prouver qu’il a du mal à embaucher des résidents français. Ces quotas seront fixés après avoir consulté les parlementaires.

Près de 33 000 titres de séjour pour motif économique ont déjà été délivrés en 2018. Mais ces autorisations de séjour pour les étrangers extracommunautaires sont jusque-là conditionnés aux besoins réels de main d'œuvre, et doivent correspondre à des emplois vacants.

Edouard Philippe, le 18 octobre 2019.
Edouard Philippe, le 18 octobre 2019. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)