Le brief politique, France info

Le brief politique. Y aura-t-il un groupe PS à l'Assemblée ?

La campagne des législatives est difficile pour les socialistes. À un point tel que Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, pense qu'il n'y aura peut-être plus de groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste.
Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste. (BERTRAND GUAY / AFP)

Jean-Christophe Cambadélis a le moral dans les chaussettes. Pour les socialistes, la campagne des législatives est si difficile qu'il en vient à douter qu'il y ait un groupe PS à l'Assemblée nationale. Candidat à sa réélection à Paris, le premier secrétaire du Parti socialiste est lui-même menacé, pris en tenaille entre la candidate de la France insoumise et celui de La République en marche. Il n'est d'ailleurs pas le seul ténor en difficulté : dans le Rhône, Najat Vallaud-Belkacem pourrait perdre, elle aussi. En privé, le patron du PS ne donne pas cher de leur peau et table sur moins de quinze députés élus. En somme, même pas de quoi former un groupe à l’Assemblée. Le dernier sondage en date donne le PS à 8% des intentions de vote. En 1993, le parti était donné à 17% et ne récoltait que 57 sièges seulement. Vu ces chiffres, la projection très pessimiste de Jean Christophe Cambadélis paraît plausible...

À suivre aujourd’hui

Emmanuel Macron entame une visite de deux jours en Bretagne ce mercredi Saint-Nazaire sur les chantiers de STX et jeudi dans le Morbihan. Côté meeting, ce mercredi soir, François Baroin sera à Pont l’Evêque en Normandie, Jean-Luc Mélenchon à Lons le Saunier et Benjamin Grivaux à Paris avec Daniel Cohn-Bendit.

La note du brief

La note du brief du jour est un prix d’interprétation pour Danielle Simonnet, candidate de la France insoumise, qui était déjà montée sur scène pour défendre ses idées. Cette fois, c’est dans le métro parisien qu’elle fait campagne. "Est-ce qu'il y en a beaucoup parmi vous qui trouve que le gouvernement, c'est le renouveau ?", déclame-t-elle avec emphase. Pas de réponse dans la rame : les passagers n'ont pas l’air interessés du tout et regardent ailleurs. Mais Danielle Simonnet ne se démonte pas : "On a un super tract avec tous nos candidats sur Paris, mais c'est interdit de le distribuer. Mais nous on est sympas on vous le donne ! Bonne journée à vous tous !", s'exclame Danielle Simonnet, sans se départir de sa bonne humeur.

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste.
Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste. (BERTRAND GUAY / AFP)