Le brief politique, France info

Le brief politique. Un ticket Fillon/Baroin pour sortir de l'impasse ?

Une solution aurait été trouvée pour sortir de l'impasse dans laquelle se trouve François Fillon à quelques semaines de l'élection présidentielle : mettre sur pied un "ticket" Fillon/Baroin, avec Laurent Wauquiez placé à la tête des Républicains.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
François Baroin et François Fillon lors d\'une conférence de presse le 1er mars au siège du parti Les Républicains.
François Baroin et François Fillon lors d'une conférence de presse le 1er mars au siège du parti Les Républicains. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )

C’est un responsable centriste qui a eu vent de cette solution : Nicolas Sarkozy, Alain Juppé et François Fillon se seraient mis d’accord pour sortir de l’impasse en mettant sur pied un "ticket" Fillon/Baroin, avec Laurent Wauquiez qui prendrait la tête du parti. Une solution très "sarkozyste" qui risque de ne pas faire l’unanimité.

D’ailleurs, cet élu continue de pousser son champion, Jean-Louis Borloo, qui n’est pas inactif en coulisses : l’ancien ministre de l’Ecologie téléphone à tout le monde en ce moment et il fait passer le message suivant : "Je peux faire partie de la solution à condition de ne pas être en tête de gondole", autrement dit ça ne sera pas lui le plan B, mais il peut faire partie lui aussi d’un ticket.

Valérie Pécresse, Christian Estrosi et Xavier Bertrand ont, de leur côté, demandé un rendez-vous à François Fillon, mais ne sont pas d’accord entre eux sur le message qu’ils veulent lui faire passer. Entre Christian Estrosi qui voulait convaincre François Fillon d'une "sortie respectueuse", autrement dit lui demander gentiment de laisser la place à Alain Juppé, et Valérie Pécresse qui veut seulement lui demander de "restaurer l’unité de la famille", le message n’est pas tout à fait le même.

On aura pu constater comem un flottement dimanche soir entre ces deux messages : François Fillon a répété qu’il sera bien candidat au JT de France 2, d’où le commentaire désabusé d’un proche de l’un de ces trois élus : "Tout passe par François Fillon, le projet de la droite, c’est SON projet il a été choisi par les électeurs de la primaire", rien ne pourra l’empêcher d’aller jusqu’au bout.

À suivre aujourd’hui

François Hollande réunit un sommet européen informel à Versailles. François Fillon, Emmanuel Macron, MLP et NDA sont, eux, devant les patrons de PME. Benoît Hamon a décliné l’invitation.

La note du brief

Un 0 pointé pour François Fillon qui a inventé l’annonce du suicide de sa femme : sur des chaînes d’info, aucun médias n’a jamais annoncé cela. Il n’y a bien que son amie, la porte-parole de Sens commun qui l’évoque dans un tweet, sans jamais préciser sur quelle chaîne le suicide de Pénélope avait été annoncé, voilà donc un 0 pour François Fillon qui fait dans le style Donald Trump.

François Baroin et François Fillon lors d\'une conférence de presse le 1er mars au siège du parti Les Républicains.
François Baroin et François Fillon lors d'une conférence de presse le 1er mars au siège du parti Les Républicains. (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP )