Le brief politique , France info

Le brief politique. Quand Thierry Solère a fait bondir Éric Ciotti avec un tableau de Jean Jaurès à l'Assemblée

Lors de son élection à la questure de l'Assemblée nationale, le 16 janvier, Eric Ciotti a découvert un tableau de Jean Jaurès dans ses appartements... Laissé par son prédecesseur, Thierry Solère.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le député Les Républicains Éric Ciotti, le 21 novembre 2017 à l\'Assemblée nationale.
Le député Les Républicains Éric Ciotti, le 21 novembre 2017 à l'Assemblée nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)

Le député Les Républicains des Alpes-Maritimes Éric Ciotti a été élu questeur de l’Assemblée nationale, le 16 janvier dernier. Une fonction centrale, puisqu’il gère dorénavant le budget de l’institution. À ce moment-là, Éric Ciotti prend la place de Thierry Solère, ex-LR fraichement élu député sous la bannière de La République en marche.

Le jour de son emménagement dans les appartements de la questure, Éric Ciotti a découvert dans le salon un immense tableau de Jean Jaurés, icône de la gauche. Un tableau qu’il s’est empressé de décrocher ! C’est son prédécesseur, Thierry Solère, qui est donc allé récupérer le tableau dans la réserve de l’Assemblée… parce qu’il le trouvait beau ! En partant, il s’est dit "ça, ça va plaire à Ciotti", mais le nouveau questeur ne lui en a jamais parlé.

La note du brief

Un zéro pointé pour la direction des Républicains : on apprend dans le JDD qu’après avoir été limogée dimanche 17 juin via un communiqué, Virginie Calmels a voulu récupérer ses affaires au siège, rue Vaugirard, mardi 19 juin. Elle n’a pas pu se garer dans le parking sous terrain, puisque son pass avait été désactivé. Puis elle a découvert à l’accueil un carton à son nom. À l'intérieur, toutes ses affaires avaient été mises : tableaux, dessins d’enfants, jetées pèle mêle. Pour couronner le tout, Virginie Calmels a voulu prendre l’ascenseur pour dire au revoir à son assistante, mais le vigile a refusé, sous "ordre de la direction". Tout ça, ça n'est vraiment pas classe.

Le député Les Républicains Éric Ciotti, le 21 novembre 2017 à l\'Assemblée nationale.
Le député Les Républicains Éric Ciotti, le 21 novembre 2017 à l'Assemblée nationale. (BERTRAND GUAY / AFP)